•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Calgariens votent aujourd’hui sur les Jeux olympiques

La flamme olympique des Jeux de Calgary.

Les Calgariens peuvent voter dans l'un des 160 bureaux de vote de la ville.

Photo : Getty Images / Getty/Allsports UK

Radio-Canada

Les Calgariens sont appelés à voter mardi sur la candidature de leur ville aux Jeux olympiques d'hiver de 2026. Les bureaux de scrutin sont ouverts de 8 h à 20 h dans toute la ville.

Un texte d’Audrey Neveu

La directrice du scrutin, Laura Kennedy, encourage les électeurs à voter tôt, afin d’éviter la période d’achalandage élevé entre 16 h et 20 h. Ils devront présenter une pièce d’identité mentionnant leur adresse.

Déjà, un peu plus de 54 000 Calgariens ont voté par anticipation la semaine dernière. « Nous espérons pouvoir diffuser le résultat du vote autour de 22 h », souhaite Laura Kennedy.

Le résultat du référendum n’est toutefois pas contraignant, puisque c’est le conseil municipal de Calgary qui aura le dernier mot. Même si les conseillers municipaux sont divisés en deux camps, plusieurs affirment qu’ils respecteront le choix des électeurs.

« Si 50 % plus un des électeurs choisissent d’aller de l’avant avec les Jeux olympiques, je vais respecter cette décision », affirme le conseiller Evan Wooley. « Chacun de mes collègues du conseil municipal devra toutefois prendre cette décision pour lui-même. »

« Le meilleur scénario serait un vote décisif pour une option ou l’autre », précise-t-il.

Cela représenterait 80 % des Calgariens, croit le directeur de l'Observatoire international en management du sport à l'Université Laval, Frank Pons.

Si 70 % des gens votent pour un oui, ce n’est pas un appui fort, et le Comité international olympique a des réticences. Mais, en ce moment, il a des problèmes à aller chercher des villes hôtes. Donc, il faudra voir quelle position il prend, selon le résultat.

Frank Pons, directeur de l'observatoire international en management du sport de l'Université Laval

Si les électeurs votent majoritairement contre les Jeux olympiques en 2026, il sera très difficile d’aller de l’avant, croit également l'organisateur communautaire Jason Ribeiro, de Yes Calgary 2026.

« En tenant compte de référendums précédents [dans d’autres villes qui voulaient poser leur candidature], il n’y a pas de preuve qu’après un vote pour le non, il y a encore une volonté politique. C’est donc une occasion incroyable à saisir. Ce n’est pas acquis que nous allons tenir les Jeux », rappelle ce dernier. Il ne croit pas qu’une candidature aux Jeux de 2030 serait possible si la population vote non pour 2026.

À l'inverse, si les la population et le conseil municipal choisissent d'aller de l'avant avec le rêve olympique, la Ville devra encore franchir plusieurs étapes. Elle devra déposer officiellement sa candidature d'ici janvier, puis le Comité international olympique annoncera en juin quelle ville remporte les Jeux d'hiver de 2026.

Alberta

Politique municipale