•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gouvernement de la CAQ poursuivra la réfection du rail

chemin de fer tordu et enrochement
Le nouveau ministre des Transports promet que le chemin de fer sera restauré de Matapédia jusqu'à Gaspé Photo: Radio-Canada / William Bastille-Denis
Radio-Canada

La Coalition avenir Québec (CAQ) a l'intention d'assurer d'une réfection de la voie ferrée jusqu'à Gaspé. C'est la garantie qu'aurait donnée le ministre des Transports, François Bonnardel.

Un texte de Joane Bérubé

Des élus de la Gaspésie ont profité du Forum sur le transport ferroviaire qui se tenait à Trois-Rivières, vendredi dernier, pour rencontrer le nouveau ministre des Transports et discuter avec lui de ses intentions quant à la réfection du rail.

Le gouvernement du Québec a fait l’acquisition du chemin de fer de la Gaspésie en mars 2015 pour la somme de 3,9 millions de dollars à la suite des difficultés financières éprouvées par la Société de chemin de fer de la Gaspésie (SCFG).

L'ancien gouvernement libéral avait réservé une somme de 100 millions de dollars pour remettre à niveau le chemin de fer de la région, mais le rendre sécuritaire jusqu'à Gaspé coûtera beaucoup plus cher.

Lors de cette rencontre, le ministre Bonnardel aurait assuré que son gouvernement voulait restaurer l'ensemble du tronçon, rapporte le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Son objectif [à François Bonnardel] est de rendre le train jusqu’à Gaspé d’ici 2022. C’est un objectif qu’on partage.

Daniel Côté, maire de Gaspé

Le maire de Gaspé croit toujours que cet objectif est réaliste, à la condition, par contre, que les études d'ingénierie soient lancées rapidement pour les travaux plus importants comme le remplacement ou la réfection des ponts.

Le ministre Bonnardel a aussi semblé résolu à investir les montants nécessaires, relève Daniel Côté. Les quelques dizaines de millions de dollars de surcoût qu’il pourrait y avoir sur un tronçon aussi important que celui de la Gaspésie, ça n’avait pas l’air de déranger fort, fort, l’orientation du ministre à cet effet.  

 François Bonnardel.Cette assermentation est un « un moment de vie incroyable » selon le député de la CAQ François Bonnardel. Photo : Radio-Canada

L’enjeu est en effet important pour la Gaspésie puisque la cimenterie de Port-Daniel-Gascons aimerait utiliser le rail pour le transport de marchandises et réduire ses coûts d'exportation vers les États-Unis.

C’est le cas aussi de l'usine LM Wind Power de Gaspé qui, présentement, transporte ses pales par camion jusqu'à New Richmond avant de pouvoir utiliser le train pour les acheminer à un important client américain. Les coûts de transport sont énormément gonflés en raison de ce transport sur la route qui nécessite des convois, qui nécessite de la protection avec les véhicules de la Sûreté du Québec entre autres, observe le maire de Gaspé.

Premiers travaux de réparations

Pour la première fois seront réalisés cet automne des travaux de meulage du rail entre Matapédia et New Richmond. Ces travaux sont effectués par un train spécialement équipé de dizaines de meules pour remettre les rails à neuf. L'objectif est de prolonger la vie utile du rail et de réduire le bruit de roulement des trains.

Le président de la SCFG, Éric Dubé, prévient que ce sont des travaux bruyants, qui peuvent entraîner une quantité importante d'étincelles. L'opération est tout à fait sécuritaire, dit-il, surtout à cette période de l’année qui est très humide.

Les travaux de meulage vont se poursuivre jusqu'au 23 novembre et s'inscrivent dans le plan de réhabilitation du chemin de fer de la Gaspésie.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports