•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À bord d'un métro qui roule portes ouvertes

Des portes d'un métro en mouvement partiellement ouvertes
Radio-Canada

Des usagers du métro l'ont échappé belle lundi matin. Les quatre portes d'une voiture se sont ouvertes du côté de la voie alors que le train roulait sur la ligne verte.

Un texte de Marie-Claude Morin

Réal Gagné a eu toute une surprise quand il a vu les portes s'ouvrir. La voiture venait de quitter la station Papineau et circulait dans le tunnel en direction de Frontenac.

« Avec les autres usagers, on était complètement éberlués. Les portes s'ouvraient complètement, se refermaient, s'ouvraient, se refermaient. Jusqu'à la station Frontenac », se rappelle-t-il.

Comme l'incident s'est produit à 9 h 40, après l'heure de pointe, la voiture n'était pas pleine et les passagers étaient assis.

La Société de transport de Montréal (STM) reconnaît que le train était en déplacement lorsque les portes se sont « partiellement » ouvertes, mais elle mentionne qu'il « était sur le point d'arriver à la station Frontenac ».

Réal Gagné a cependant une version différente. « C'est au départ de la station Papineau, tout le long entre Papineau et Frontenac [que c’est arrivé], dit-il. On était dans le tunnel [...] On n'était pas sur le point d'arriver. »

Une porte de métro ouverte.Réal Gagné a capté cette image avec son téléphone alors que le métro se déplaçait entre les stations Papineau et Frontenac. Photo : Réal Gagné

Le système d'urgence n'aurait pas fonctionné correctement, admet la STM. Le conducteur n'a parlé à l'interphone qu'une fois le train arrivé à la station Frontenac. Il a alors demandé aux passagers de ne pas obstruer les portes, sans savoir qu’elles étaient ouvertes du côté de la voie, et non de celui du débarcadère. Il s'est finalement dirigé vers la voiture en question, où il a constaté le vrai problème. Il a alors fermé manuellement les quatre portes.

Le problème n'était toutefois pas réglé pour autant. « Au moment du départ, les portes se sont ouvertes à nouveau, relate Réal Gagné. Et là, je suis intervenu. J'ai appelé le conducteur par l'interphone pour lui dire que ça ne fonctionnait pas. »

Les services d'intervention d'urgence de la STM sont arrivés sur place et ont évacué le train. Il a été pris au garage pour une inspection.

L'incident est survenu dans une voiture MR-73, un modèle construit à partir de 1973 et acquis par la STM entre 1976 et 1980.

« Bien que ce genre de situation arrive très rarement, nous le prenons très au sérieux, a commenté par écrit la STM. Selon le problème qui sera diagnostiqué, nous analyserons le potentiel de récurrence de ce problème et des vérifications plus larges pourraient être effectuées par la suite. »

Il y a 423 wagons MR-73 en circulation dans le métro de Montréal.

Grand Montréal

Transport en commun