•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une trousse pour réconforter les patients atteints de cancer

Le contenu de la « trousse réconfort » préparée par l'Association du cancer de l'Est-du-Québec.
Le contenu de la « trousse réconfort » préparée par l'Association du cancer de l'Est-du-Québec Photo: Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet
Radio-Canada

Les patients de l'Est-du-Québec qui entreprennent une chimiothérapie ou une immunothérapie recevront désormais une « trousse réconfort » pour les soutenir pendant leurs traitements.

Un texte d’Ariane Perron Langlois

Cette trousse comprend entre autres une couverture, une gourde, une boîte de menthes, un cahier de mandalas et une carte d’encouragements fabriquée par des enfants de la région.

L’Association du cancer de l’Est-du-Québec (ACEQ) a lancé le projet pour augmenter le confort des patients lors de leurs traitements, qui peuvent durer jusqu’à huit heures.

Chaque objet de la trousse vise à répondre à des besoins exprimés par les patients.

Très concrètement, souvent, les gens qui sont en traitement de chimiothérapie vont avoir froid, vont avoir soif ou vont avoir un goût métallique dans la bouche. Il y a tout ça à l'intérieur de la trousse pour leur faciliter la vie, souligne le directeur général de l’ACEQ, Nelson Charette.

L'association estime qu'environ 2000 patients du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, de la Côte-Nord et des Îles-de-la-Madeleine recevront ces trousses au cours de la première année du projet.

L’initiative d’une patiente

Le projet est né de l’idée de Judy Martin, qui a reçu une trousse préparée par sa sœur aînée lorsqu’elle a entrepris des traitements de chimiothérapie en 2012.

La couverture te garde au chaud pendant les traitements, pas nécessairement seulement physiquement, mais chaud au cœur. Parce que c’est quelqu’un qui a pensé à toi, qui savait que les traitements seraient difficiles et qui voulait juste que ça soit un peu moins sévère pour toi, explique Mme Martin.

Judy Martin est à l'origine des « trousses réconfort ».Judy Martin est à l'origine des « trousses réconfort ». Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Ça enveloppe le cœur de chaque patient, j’espère.

Judy Martin, fondatrice du Fonds « La Cloche »

Depuis, Mme Martin a créé le Fonds « La Cloche  , qui fournit des « trousses réconfort » aux patients du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) de Montréal.

Judy Martin se dit « très fière » de voir qu’un projet semblable est mis en place dans l’Est-du-Québec, puisqu’elle a reçu certains de ses traitements à Rimouski.

Les 3000 premières trousses préparées par l’ACEQ ont été financées en totalité par un don de 125 000 $ de la Fondation Molson.

Elles seront distribuées par des bénévoles et des infirmières dans 16 cliniques d’oncologie de la région.

Bas-Saint-Laurent

Cancer