•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nobel de littérature : Jean-Claude Arnault fait appel de sa condamnation

L'homme est menotté et escorté par deux policières.
Jean-Claude Arnault est escorté hors du palais de justice après le premier jour en cour d'appel le 12 novembre 2018 Photo: AFP/Getty Images / JONATHAN NACKSTRAND
Associated Press

Jean-Claude Arnault, l'homme au centre d'un scandale au sein de l'académie qui décerne le prix Nobel de littérature, est arrivé lundi à la Cour d'appel de la Suède, menotté, dans l'espoir que sa condamnation pour viol et sa peine de deux ans de prison soient annulées.

Jean-Claude Arnault a refusé de répondre aux questions des journalistes à son arrivée à la Cour d'appel de Svea.

Alors que Jean-Claude Arnault cherche à faire annuler sa condamnation pour viol, l'avocat de la victime souhaite le faire condamner pour un deuxième viol de la même femme, qui serait survenu il y a sept ans.

L'homme a été acquitté de cette accusation parce que la femme avait déclaré qu'elle était endormie à ce moment, et le tribunal de district de Stockholm avait estimé que son récit n'était pas fiable.

Les accusations portées contre Jean-Claude Arnault -- le mari de Katarina Frostenson, ancienne membre de l'Académie suédoise -- ont ébranlé la prestigieuse organisation. L'homme est également soupçonné d'avoir divulgué le nom des lauréats du prix Nobel de littérature à sept reprises depuis 1996. En mai, l'Académie suédoise a annoncé qu'aucun prix ne serait attribué cette année.

La poète Katarina Frostenson et son mari Jean-Claude Arnault prennent la pose en habits de soirée dans un couloir au Palais royal, à Stockholm.La poète Katarina Frostenson et son mari Jean-Claude Arnault en 2011 Photo : AFP / HENRIK MONTGOMERY

Les allégations contre le Français ont commencé en novembre 2017, lorsque 18 femmes se sont manifestées dans un journal suédois. Une enquête interne de l'Académie suédoise a révélé en avril qu'un « comportement inacceptable sous la forme d'un geste intime non désiré » avait eu lieu dans les rangs de l'organisation.

Un débat interne acharné sur la façon de procéder après la faible réaction de l'Académie a alors divisé ses 18 membres. Plusieurs membres sont partis ou se sont dissociés de l'organisation.

Plus tôt ce mois-ci, Jayne Svenungsson est devenue la huitième personne à quitter le conseil d'administration de l'Académie suédoise, affirmant qu'elle souhaitait se concentrer sur son travail de professeure de théologie à l'université.

L'ancienne secrétaire permanente de l'Académie, Sara Danius, a démissionné en avril, en même temps que Katarina Frostenson, ce qui a conduit les observateurs à se demander pourquoi certaines des femmes les plus accomplies de Suède semblaient payer la faute reprochée à un homme.

Après que les allégations d'agression sexuelle eurent fait surface, le financement annuel versé par l'Académie suédoise au centre culturel de Jean-Claude Arnault a été immédiatement annulé.

Aucune date n'a encore été annoncée pour la décision de la Cour d'appel.

Célébrités

Arts