•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mobilisation pour empêcher la réduction des effectifs à l'hôpital de Sudbury

Un médecin marche dans le corridor d'un hôpital.
La Ontario Health Coalition estime que la province est celle qui investit le moins dans les soins de santé au pays. Photo: iStock / sudok1
Radio-Canada

L'organisme de défense des soins de santé Ontario Health Coalition (Coalition en santé de l'Ontario) a organisé lundi soir une assemblée publique d'information pour tenter d'empêcher la réduction des effectifs de l'hôpital Horizon Santé-Nord.

Selon la coalition, 150 emplois vont être supprimés au cours des prochains mois. Un chiffre démenti par l’hôpital qui parle plutôt de 51 postes à temps plein éliminés.

Une quarantaine de personnes, des résidents inquiets pour la plupart, ont assisté à la réunion de la Coalition.

Depuis qu’ils ont fait des coupes dans les années 1990, le service de santé a empiré, on a plus d’attente partout, regrette Charles Tossell, un résident de Sudbury venu assister à la réunion.

Comme plusieurs citoyens présents, Charles Tossell déplore la dégradation des services de l'hôpital de Sudbury.

Des résidents dans une salle écoute des personnes parler. Une quarantaine de personnes se sont réunies à Sudbury, lundi soir, pour discuter de la réduction du nombre d'employés à l'hôpital Horizon Santé-Nord. Photo : Radio-Canada

Selon Michelle Beaudry, kinésithérapeute et présidente du comité de négociation des infirmières à l'hôpital, l'établissement déborde.

Nous savons que l'hôpital traite quotidiennement plus de malades que ce que les ressources permettent et cela a un impact sur les patients.

Michelle Beaudry, présidente du comité de négociation des infirmières

La Ontario Health Coalition dénonce aussi ce qu’elle appelle la médecine de couloir.

Selon sa directrice générale, Natalie Mehra, la province doit cesser les coupes et investir dans les soins de santé.

Nathalie Mehra en entrevue debout, dehors.Nathalie Mehra compare le nombre de lits d’hôpitaux de l’Ontario au nombre retrouvé dans des pays moins industrialisés. Photo : Radio-Canada / Lisa-Marie Fleurent

Les gens doivent savoir que le gouvernement ontarien est celui qui investit le moins en santé par rapport au reste du pays, lance Mme Mehra.

Elle ajoute que sur la scène internationale, le nombre de lits d’hôpitaux en Ontario équivaut au total que l’on retrouve dans des pays comme la Turquie et le Chili.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé répond que le gouvernement a entamé des démarches pour faire face aux défis des soins de santé en Ontario et qu’il est en train de développer un plan afin de transformer le système de santé à long terme.

À l’issue de l’assemblée, les participants ont décidé de se rendre à Queen’s Park en décembre afin de faire pression pour un meilleur financement des services de santé.

Nord de l'Ontario

Santé