•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Île Maurice remporte le Tournoi fransaskois des Nations

Un homme remet une coupe à un autre homme, contre qui se tient une jeune fille souriante.

L'équipe de l'Île Maurice remporte le deuxième Tournoi fransaskois des Nations à Regina.

Photo : Radio-Canada / Zoé Clin

Radio-Canada

L'équipe des Mauritius, qui représente l'Île Maurice, remporte le Tournoi fransaskois des Nations avec un score de 9 buts à 6 contre les Twensa de la Tunisie.

Pour les participants au Tournoi, l'objectif de rassembler les différentes cultures francophones de la Saskatchewan autour d'un jeu commun est atteint.

Le capitaine des Mauritius, Suraj Amaroo, raconte que les différences culturelles entre les joueurs ne sont pas difficiles à surmonter. Dans son équipe, composée de Mauritiens et d'Ivoiriens, le défi est plutôt d'harmoniser le style de chacun pour créer un jeu efficace.

J'ai essayé d'inclure tous les jeunes autour de moi qui voulaient intégrer la francophonie et moi, j'accepte tout le monde.

Suraj Amaroo, capitaine de l’équipe Mauritius

Suraj Amaroo souligne la qualité de jeu de ses adversaires. Il reste aussi très fier de son équipe.

Le capitaine des Mauritius espère remporter une seconde victoire l'année prochaine, en s'entraînant davantage avec la même équipe. Il rappelle cependant que le plus important reste de prendre part au Tournoi pour se joindre à la vie fransaskoise, même si la victoire n'est pas toujours au rendez-vous.

Un match intense aux objectifs atteints

Il a y eu quelques bousculades lors de ce dernier match, ainsi que quelques controverses autour de décisions de l'arbitre. Pour l'arbitre Job Comlan, c'est le signe d'une grande implication des joueurs.

Il souligne surtout les grandes accolades que se sont données les joueurs dès que le sifflet a annoncé la fin du match.

À la fin du match [les joueurs] se sont embrassés, ce qui montre que l'objectif est atteint.

Job Comlan, arbitre

Job Comlan est arrivé à Regina il y a deux mois. Il se dit très honoré d'avoir été invité à arbitrer ce Tournoi. Pour lui, le Tournoi a réussi à rassembler la communauté et à créer de nouveaux liens. Le choix du soccer comme sport rassembleur est tout à fait justifié, selon lui.

Le soccer, c'est une religion. Aujourd'hui, c'est dimanche, et pourtant les gens sont là. Ils aiment ça.

Job Comlan, arbitre

M. Comlan explique que les enfants du monde entier jouent au soccer et que ce sont de bons souvenirs pour les nouveaux arrivants au Canada.

L'Assemblée communautaire fransaskoise dit être très satisfaite de ce deuxième Tournoi. Elle compte en organiser un troisième sur le même modèle l'année prochaine.

Saskatchewan

Soccer