•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison d'édition 100 % gaspésienne

Une maison d'édition 100% gaspésienne

Marie-Ève Trudel a choisi de quitter son emploi l'été dernier pour se consacrer à sa maison d'édition à plein temps. Les Éditions 3 Sista ont comme mandat de publier les œuvres d'auteurs gaspésiens qui ne percent pas encore le marché de l'édition ou qui hésitent à faire le saut.

Un texte de Marie-Christine Rioux d’après un reportage de Martin Toulgoat

Marie-Ève Trudel a fondé les Éditions 3 Sista avec ses deux soeurs il y a cinq ans pour publier son premier roman La fille de Coin-du-Banc.

Elle n’a pas eu peur de se lancer dans ce choix de carrière, qui est déjà audacieux lorsque l’on vit dans les grands centres. Cela peut sembler encore plus périlleux en région.

Parce que, étant devenu jeune maman, les priorités avaient changé dans ma vie. Beaucoup moins de temps à mettre dans mon entreprise. Donc, je me suis dit "ça y est". J'ai saisi le moment.

Marie-Ève Trudel Vibert, écrivaine et éditrice en chef aux Éditions 3 Sista

Avec leur maison d’édition, les trois sœurs se sont donné comme mandat de publier uniquement des auteurs gaspésiens.

Marie-Ève Trudel travaille à son ordinateur.Marie-Ève Trudel a quitté l'emploi stable qu'elle occupait pour se consacrer à sa maison d'édition. Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Chose certaine, ça stimule l'écriture, ça incite les auteurs émergents à sortir de l'ombre, si je peux dire, soutient Marie-Ève Trudel.

La maison d'édition gaspésienne n'a bénéficié d’aucun prêt ni de subvention, ce qui entraîne une certaine insécurité financière.

Ce sentiment s'estompe toutefois lorsqu'une fois en librairie, l’éditrice aperçoit le livre d'un auteur en qui elle a cru.

Chaque fois qu'on a un nouveau titre, c'est un honneur et il y a toujours une petite fébrilité d'associée à ça.

Marie-Ève Trudel Vibert, écrivaine et éditrice en chef aux Éditions 3 Sista

L’importance des médias sociaux

Marie-Ève Trudel utilise aussi les médias sociaux pour présenter des livres d'auteurs québécois et pour faire la promotion des œuvres que sa maison vient d'éditer.

Elle a aussi créé une chaîne YouTube.

Une capture d'écran du compte Facebook de la maison d'éditionMarie-Ève Trudel fait la promotion de livres sur les réseaux sociaux. Elle possède sa propre chaîne YouTube. Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Souvent, on fait le lancement, on est beaucoup sur les réseaux sociaux, on en profite, on fait le plus de promotion possible et, des fois, les libraires voient ça sur les réseaux et décident d'embarquer avec nous par la suite, explique-t-elle.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Arts