•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'avion qui est sorti de piste à Halifax y restera encore pour quelques jours

L'avion-cargo vu des airs.
Une image aérienne de l'avion qui s'est arrêté à quelques mètres d'une route publique. Photo: CBC/Steve Lawrence

L'enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sur la sortie en bout de piste d'un appareil Boeing 747 survenue le jeudi à l'aéroport international Stanfield de Halifax, en Nouvelle-Écosse, se poursuit.

Le BST a annoncé samedi que l'avion resterait sur place quelques jours encore. De son côté, la direction de l'aéroport a indiqué que le carburant serait retiré rapidement de l'appareil par mesure de sécurité, mais que cela peut prendre quelques jours.

L'avion se situe à environ 50 mètres d'une route publique.

Le Boeing 747 aperçu d'une route publique près de l'aéroport international d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, mercredi après-midi.Le Boeing 747 aperçu d'une route publique près de l'aéroport international d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, mercredi après-midi. Photo : Radio-Canada / CBC/Robert Short

Les enquêteurs, pour leur part, ont finalement quitté le site de l'incident.

Des pièces d'avion seront récupérées au cours des opérations de nettoyage et acheminées au laboratoire d'ingénierie du BST, à Ottawa, pour fins d'analyse.

Nouvelle-Écosse

Justice et faits divers