•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de hausse de cas de conduite sous l’influence du cannabis

Gros plan sur du cannabis et des clés de voiture.
Il n'y aurait pas encore eu d'augmentation de cas de conduite sous l'influence du cannabis au Nouveau-Brunswick. Photo: Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le service régional de Codiac de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) au Nouveau-Brunswick dit ne pas avoir remarqué une hausse des conducteurs sous l'influence du cannabis depuis la légalisation, le 17 octobre.

Tout va bien jusqu’à présent, indique le surintendant Tom Critchlow de la GRC.

Selon lui, peu de choses ont changé depuis les trois dernières semaines.

On ne peut pas dire qu’on a vu une hausse dans les arrestations reliées au cannabis, autant sur les routes que dans les lieux publics, ajoute-t-il.

Les chiffres sont à venir

Toutefois le service régional de Codiac est toujours en train de colliger des données depuis la légalisation du cannabis, donc elle ne peut pas dresser un portrait appuyé par des chiffres pour le moment.

Ce n’est pas une épidémie, comme certains l’avaient prédit. Toutefois, on reste vigilant et on est à l’affut.

Tom Critchlow, surintendant au service régional de Codiac de la Gendarmerie Royale du Canada

Présentement, cinq agents du service régional de Codiac ont reçu un entraînement spécial à Jacksonville en Floride pour déceler les symptômes physiques et psychologiques déclenchés par le cannabis.

Tom Critchlow dit que davantage d’agents devraient recevoir cette formation sous peu. Il aimerait avoir au moins un agent formé en poste en tout temps.

Le surintendant prévient toutefois que les chiffres concernant les conducteurs sous l’influence de la drogue ou de l’alcool pourraient grimper dans les prochains mois, car la police sera davantage aux aguets.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers