•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cadets offrent des coquelicots en céramique aux vétérans

Un jeune homme aux traits asiatiques peint une fleur de terre cuite.

Un des membres du corps des cadets d'infanterie légère Princess Patricia peint l'un des coquelicots de céramique qui doivent être offerts aux vétérans au jour du Souvenir.

Photo : Radio-Canada / Anis Heydari

Radio-Canada

Une femme de Calgary a enrôlé des cadets pendant quelques semaines afin d'offrir aux vétérans près de 600 coquelicots en céramique peints à la main.

La bénévole du Musée militaire de Calgary Paula Kroeker voulait ainsi offrir à ceux qui sont allés au front un gage de leur présence dans la mémoire collective plus durable qu’une fleur en feutre.

Elle a donc recruté des cadets pour peindre ses fleurs de céramique que des enfants offriront aux anciens combattants lors des célébrations du jour du Souvenir.

La cause lui tient à coeur, car des membres de sa famille ont servi au sein des Forces armées canadiennes.

C’est fascinant de voir ces jeunes peindre [les coquelicots] et comprendre ainsi quelle est leur signification réelle.

Paula Kroeker, bénévole au Musée militaire de Calgary

Pour la caporale-chef Amelia Johnston, du corps de cadets d’infanterie légère Princess Patricia, la distribution de ces oeuvres artisanales revêt un sens particulier.

C’est un honneur pour nous de redonner quelque chose aux vétérans qui nous ont offert la liberté.

Caporale-chef Amelia Johnston, du corps des cadets d’infanterie légère Princess Patricia

Pour Wyatt Desmarais, les vétérans ont un visage. « Mon arrière-grand-père était un vétéran, tout comme mon grand-père », confie le jeune homme de 12 ans.

Alberta

Histoire