•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réparer au lieu de jeter

Un premier Repair café au Musée J. Armand Bombardier

Un café de réparation s'est déroulé ce samedi au Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier de Valcourt. L'idée est d'inciter les gens à réparer les objets au lieu de les jeter.

Plusieurs spécialistes étaient présents jusqu'à 16 h pour apprendre aux gens à réparer leurs objets brisés. Une dizaine de stations ont été mises en place.

Les gens vont pouvoir apporter leurs petits électroménagers. Il y a un ébéniste sur place pour tout ce qui est petit meuble, un menuisier une couturière, un réparateur de vélos, une réparatrice de livres, un joaillier, un réparateur de jouets et un autre d'appareils électroniques, a résumé le coordonnateur du Fab Lab du Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier, Marc-Olivier Ducharme.

Manon Hubert a acheté une machine à coudre dans une vente de garage cet été en espérant pouvoir coudre un jour. Elle a pu apprendre les rudiments de la couture grâce à Mariette Bombardier. En plus de récupérer, je trouve qu'on récupère de l'intelligence, s'est exclamée Manon Hubert.

Plusieurs spécialistes sont présents pour aider les gens à réparer leurs objets.Plusieurs spécialistes sont présents pour aider les gens à réparer leurs objets Photo : Radio-Canada

Le mouvement des « Repair Cafés » est très développé en Europe, mais il gagne en popularité ici. On essaie de s'inscrire [au mouvement ] et de pouvoir offrir ce type d'activités ici, en Estrie, a ajouté M. Ducharme.

Pour la directrice du musée de l’ingéniosité J. Armand Bombardier, Carole Pauzé, l'atelier vise aussi à contrer l'obsolescence des produits de consommation.

On achète des produits et on les jette dès qu’ils sont abimés ou brisés pour en acheter un autre, donc on ne s’aide pas au niveau de la consommation, de l’environnement. Plus on va avoir l’habileté [de recycler], moins on va jeter et moins on va acheter. On va devenir des consommateurs avisés, a-t-elle indiqué.

C'est la première fois qu'une activité du genre se tient au Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier.

Estrie

Protection des écosystèmes