•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une araignée a bel et bien mordu un fonctionnaire, confirme Services partagés Canada

Gros plan sur une araignée de l'espèce recluse brune
Une recluse brune a mordu un employé de Services partagés Canada en juin. Photo: Associated Press/Carolyn Kaster
CBC

Services partagés Canada confirme qu'un de ses employés a été mordu par une araignée venimeuse en juin, ce qui a mené à la première de deux évacuations de l'un de ses bureaux.

Tel que rapporté plus tôt cette semaine, Services partagés a renvoyé ses travailleurs du 2300, boulevard Laurier chez eux deux fois — en juin puis en octobre — après la découverte d’araignées potentiellement venimeuses sur place.

Lors de ces deux épisodes, l’édifice a été fumigé, mais l’opération s’est faite aux frais des contribuables en octobre. La facture : 18 000 $.

CBC a demandé aux personnes concernées pourquoi des mesures si draconiennes ont été mises en place parce qu’une araignée aurait été aperçue. Une porte-parole de Services partagés Canada a alors indiqué par courriel vendredi qu’un employé avait bel et bien mordu en juin.

Une morsure « conforme » à celle d’une recluse brune

« En juin, la direction a été informée qu’un employé a reçu des traitements médicaux en raison d’une morsure d’araignée survenue au travail. Le médecin a déterminé que la morsure en question était conforme à celle d’une recluse brune », a écrit Frédérica Dupuis de Services partagés Canada.

En octobre, une araignée a été capturée dans le même immeuble, puis envoyée à un entomologiste pour être identifiée, mais il s’agissait d’une araignée jaune, une espèce plus commune.

La morsure d’une recluse brune peut nuire aux humains et être douloureuse, mais les experts affirment que cette espèce est très peu présente au Canada.

Ottawa-Gatineau

Environnement