•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changer l’alimentation des vaches pour économiser de l’argent

Un agriculteur tend de la nourriture à une vache.
Un agriculteur observe son troupeau dans la ferme. Photo: Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Huit fermes du Saguenay-Lac-Saint-Jean testeront dès le mois de janvier une nouvelle méthode d'alimentation des vaches qui sera plus économique. Ce projet d'étude sur trois ans permettra de mieux rentabiliser l'utilisation des protéines dans la nourriture.

Les vaches auront une alimentation plus équilibrée. Actuellement, trop de protéines sont gaspillées et rejetées dans le fumier. En baissant de 1,5 % la ration de protéines, les agriculteurs pourront faire d’importantes économies.

Le propriétaire de la ferme RM Perron et Fils, Dominic Perron, pourrait avoir près de 6500 $ de plus dans les poches par année, soit 60 $ par bête.

Le contrôle des coûts permet de passer à travers les tempêtes et les vents, comme la renégociation d’accord internationaux. C'est pour ça que des projets comme ça, c'est très pertinent.

Dominique Perron, agriculteur

Ce projet d'étude provincial a été lancé par Agrinova. En conservant seulement les acides aminés essentiels à l’animal, la santé des vaches pourrait s’améliorer.

L’organisme de la vache ne sera pas surchargé à essayer de tout le temps éliminer cette protéine dont elle n’a pas vraiment besoin, explique le chargé de projet chez Agrinova, Cristiano Côrtes.

Il espère également que la production laitière soit plus rentable et de meilleure qualité.

L'étude durera trois ans et, si le projet est concluant, il pourrait s'étendre partout au Canada, permettant ainsi des économies totale de près de 60 millions de dollars.

Saguenay–Lac-St-Jean

Alimentation