•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto dévoile son plan pour héberger les sans-abri cet hiver

La structure d'acier du dôme où les sans-abri pourront être hébergés est érigée dans le stationnement du stade Lamport à Toronto. Photo: Radio-Canada / Pelin Sidki
Radio-Canada

Les Services de refuge et de soutien au logement de Toronto auront au moins 600 places disponibles pour accueillir les sans-abri d'ici la mi-novembre.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

En plus des refuges existants, la Ville ouvrira trois nouveaux centres pouvant accueillir une centaine de personnes chacun.

Ces centres, qui sont des dômes amovibles, sont situés aux adresses suivantes :

Le 15 novembre, la Ville de Toronto ouvrira un refuge temporaire de 200 places dans l'édifice Queen Elizabeth au Parc des expositions en attendant la fin des installations des dômes.

Photo : Radio-Canada

Héberger un sans-abri pour une nuit et lui offrir les services sur place coûte 100 $, selon Paul Raftis, directeur des Services de refuge et de soutien au logement de Toronto.

Cela comprend notamment le personnel, la nourriture et tout ce qui est nécessaire pour prendre soin d’un grand groupe de personnes dans un établissement, ajoute-t-il.

Nous sommes convaincus que nous aurons suffisamment de place pour tous ceux qui en auront besoin cet hiver.

Paul Raftis, directeur des Services de refuge et de soutien au logement de Toronto

La Ville de Toronto augmente le nombre de places dans les refuges d'urgence pour une cinquième année consécutive.

Éviter la débâcle

L'hiver dernier, le nombre croissant de sans-abri avait pris de court les Services de refuge et de soutien au logement.

Un bon nombre d'entre eux avaient été renvoyés à la rue faute de place alors que d'autres avaient été hébergés dans des conditions insalubres et déplorables.

L'ombudsman de Toronto avait produit un rapport et des recommandations à la suite de ces problèmes.

Au cours des neuf derniers mois, le personnel de la Ville a fait des améliorations qui permettront aux personnes sans domicile d'obtenir un accès plus rapide aux services municipaux.

De nouvelles technologies, y compris un meilleur système de téléphonie, ont été installées pour mieux servir ces clients.

De plus, un gestionnaire sera en poste 24 heures par jour, sept jours par semaine, pour répondre rapidement aux urgences.

Dômes d'hébergement

La Ville de Toronto a aussi embauché un consultant pour faciliter les relations avec les communautés où sont situés les dômes d'hébergement et les autres refuges permanents.

Photo : Radio-Canada / Pelin Sidki

Un de ces dômes est présentement en train d'être installé dans le stationnement du stade Lamport dans le quartier de Liberty Village.

Notre communauté soutient ces abris indispensables qui aideront nos concitoyens moins chanceux.

Todd Hofley, président de l'Association des résidents de Liberty Village

Les résidents de Liberty Village travaillent activement avec l'organisme St Felix, responsable de la gestion du dôme, afin que la cohabitation entre les sans-abri et les résidents du quartier soit harmonieuse.

Selon le président de l'Association des résidents de Liberty Village, Todd Hofley, les gens plus ouverts lorsqu'ils comprennent pourquoi ce service est si nécessaire.

Toronto

Pauvreté