•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois astéroïdes vont survoler la Terre samedi

Asteroide
Représentation artistique d'un astéroïde. Photo: iStock
Radio-Canada

Trois astéroïdes, dont un découvert il y a seulement quelques jours, vont passer au-dessus de la Terre samedi, mais il n'y a aucune raison de paniquer, selon un astronome.

Un nouvel astéroïde traversera l'orbite de la Lune, mais ne présentera pas de danger pour la Terre. L'astéroïde 2018 VX1 a été découvert le 4 novembre par un télescope à l'observatoire du mont Lemmon, en Arizona, dans le cadre du programme de recherche d'objets géocroiseurs Mount Lemmon Survey.

L'astéroïde passera approximativement à 381 000 km de la Terre, soit 3000 kilomètres plus près que la distance moyenne entre la Terre et la Lune.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte disait à tort que la distance était de 3 km plus près que la distance entre la Terre et la Lune.

Cela peut paraître proche, mais il faut savoir que l'ensemble des planètes de notre Système solaire, dont Pluton, tient dans l'espace qui se trouve entre la Terre et la Lune.

Jusqu'ici, en se basant sur l'observation de l'astéroïde 2018 VX1, les astronomes ont calculé que le corps céleste de 11 m de large ne passerait pas plus près de la Terre avant au moins un nouveau passage prévu en 2110.

À 13 h 20, heure de l'Est, samedi, l'astéroïde 2018 VX1 passera sans encombre au-dessus de la Terre à une vitesse approximative de 20 000 km/h. Et il ne sera pas seul.

Deux autres astéroïdes seront également dans les parages samedi.

Vers 9 h (HE), l'astéroïde 2018 VS1, qui mesure près de 17 mètres de large, passera au-dessus de nos têtes à près de 38 000 km/h, et à plus de 1,3 million de km de la Terre.

Rectificatif : Dans une version précédente de ce texte, le mot « million » manquait pour exprimer la distance.

L'astéroïde VR1 sera quant à lui à 5 millions de kilomètres de la Terre lorsqu'il passera dans sa trajectoire au même moment.

Un photo en noir et blanc censée représenter un astéroïde.Photographie de l'astéroïde 2018 VX1 prise avec un télescope de 17 pouces à Ceccano, en Italie, le 7 novembre par l'astronome Gianluca Masi. Photo : Gianluca Masi/The Virtual Telescope Project

« C'est une coïncidence que trois astéroïdes passent en même temps, mais ce genre de chose arrive tout le temps », rappelle Scott Young, responsable du Planétarium et de la galerie des sciences au Musée du Manitoba.

Il y a de nombreux astéroïdes là-haut et ils circulent dans tous les sens. Chaque semaine il y en a des dizaines qui passent près de la Terre et nous n'y faisons pas attention.

Scott Young, responsable du Planétarium et de la galerie des sciences au Musée du Manitoba

Selon lui, il est inutile de s'inquiéter compte tenu de la distance qui nous sépare de ces astéroïdes.

« Ils sont proches en termes cosmiques, mais ils ne sont pas proches dans le sens où cela devrait nous inquiéter, il n'y a aucune chance qu'ils nous heurtent », assure-t-il.

En théorie, si l'astéroïde 2018 VX1, qui passera le plus près de la Terre, devait pénétrer dans son atmosphère dans un avenir lointain, il y aurait un halo de lumière et probablement du son, mais aucun dommage catastrophique ne serait à déplorer.

Manitoba

Astronomie