•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blaine Higgs dévoile son Cabinet : Gauvin vice-premier ministre, Cardy à l'Éducation, Flemming à la Santé

Les informations de Michel Corriveau

Le premier ministre Blaine Higgs a dévoilé son premier Conseil des ministres vendredi, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Sans surprise, il s'agit d'un Cabinet majoritairement anglophone et provenant du sud de la province.

Un texte de Catherine Allard

Blaine Higgs est officiellement devenu le 34e premier ministre du Nouveau-Brunswick. Il a nommé le seul député acadien du caucus progressiste-conservateur, Robert Gauvin, au poste de vice-premier ministre.

Le seul député progressiste-conservateur francophone obtient également le ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture et devient ministre responsable de la Francophonie.

Mon siège représente à peu près 33 % de la population, donc c'est une grosse responsabilité et on prend ça au sérieux.

Robert Gauvin, vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick
Robert Gauvin devant l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick.Robert Gauvin devant l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Parmi les autres ministères importants, celui de l'Éducation échoit à Dominic Cardy tandis que Hugh Flemming sera responsable de la Santé et Ernie Steeves du ministère des Finances.

Lorsqu'il était chef du Nouveau Parti démocratique, Dominic Cardy avait lancé l'idée des autobus bilingues, c'est-à-dire que les élèves anglophones et francophones soient desservis par les mêmes autobus scolaires. Questionné sur ses intentions à ce sujet, le nouveau ministre de l'Éducation a simplement affirmé qu'il avait l'intention de respecter les droits des communautés linguistiques.

Sur l'érosion des droits linguistiques, je vais regarder et prendre les perspectives de tout le monde dans la province.

Dominic Cardy, ministre de l'Éducation du Nouveau-Brunswick

Les Langues officielles n'ont pas été évoquées lors de l'assermentation des ministres et ne figurent pas sur la liste des responsabilités ministérielles. Le premier ministre confirme cependant qu'il en sera responsable, tel que le prévoit la Loi sur les langues officielles.

Le nouveau cabinet ne comporte pas de ministre responsable du Fonds de développement économique pour le Nord, selon la liste officielle. Le premier ministre explique cependant que ces responsabilités découlent de la Société de développement régional et promet que ça va continuer. Lors de la campagne électorale, il avait affirmé que la province devait plutôt miser sur le secteur privé pour relancer l'économie du Nord.

Blaine Higgs lors de l'assermentation de son Conseil des ministres, à Fredericton.Le premier ministre Higgs a formé un Cabinet de 16 ministres, en plus de lui. Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Voici la liste complète des ministres :

  • Robert Gauvin : vice-premier ministre, Tourisme, Patrimoine et Culture et ministre responsable de la Francophonie
  • Andrea Anderson-Mason : Justice et Procureure générale
  • Ross Wetmore : Agriculture, Aquaculture et Pêches
  • Mary Wilson : Développement économique et petites entreprises
  • Dominic Cardy : Éducation et Développement de la petite enfance
  • Mike Holland : Énergie et Développement des ressources
  • Jeff Carr : Environnement et Gouvernements locaux
  • Dorothy Shephard : Développement social
  • Ernie Steeves : Finances et Conseil du Trésor
  • Hugh Flemming : Santé
  • Carl Urquhart : Sécurité publique
  • Trevor Holder : Éducation postsecondaire, Formation et Travail
  • Jake Stewart : Affaires autochtones
  • Sherry Wilson : Service Nouveau-Brunswick et ministre responsable de l'Égalité des femmes
  • Bill Oliver : Transports et Infrastructure
  • Gregory Thomson : Affaires intergouvernementales

Les priorités du nouveau gouvernement

Une première rencontre du Cabinet doit avoir lieu samedi matin, où il sera notamment question des finances de la province, du dossier des ambulances et de Travail sécuritaire NB.

Lors d'un discours prononcé devant la Chambre après l'assermentation des ministres, Blaine Higgs a affirmé que les priorités de son nouveau gouvernement seront de redresser la situation financière, d'assurer des soins de santé et une bonne éducation, de donner à tous les Néo-Brunswickois une voie vers le succès et de rétablir la confiance envers la démocratie.

Votre confiance me touche énormément, je vous promets d’être à la hauteur de la tâche et du rôle que vous m’avez confié.

Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Quelques faits saillants sur le Cabinet de Blaine Higgs :

  • les ministres sont plus nombreux que dans les cabinets précédents : 17 ministres forment le Cabinet de Blaine Higgs, comparativement à 13 ministres dans le dernier Cabinet de Brian Gallant et 15 ministres pour celui de David Alward;
  • les quatre femmes élues députées chez les progressistes-conservateurs ont toutes été nommées ministres;
  • trois députés peuvent s'exprimer en français (Robert Gauvin, Dominic Cardy et Glen Savoie), mais seulement deux d'entre eux ont obtenu des ministères;
  • sept députés avaient déjà été ministres dans des gouvernements précédents, tant au provincial qu'au fédéral, mais deux d'entre eux n'ont pas été nommés ministres cette fois-ci : Bruce Fitch et Bruce Northrup.

Les partis d'opposition prêts à travailler avec Higgs

Le chef du Parti vert, David Coon, croit que son parti sera en mesure de bien travailler avec le nouveau Cabinet. Je suis très heureux d’avoir Dorothy Shephard comme ministre du Développement social, c’est un rôle très important et un enjeu important pour tous les citoyens.

Nous devons réaliser à quel point c’est un honneur d’être membre de l’Assemblée législative, mais c’est difficile d’être dans l’opposition, mais c’est le temps de se mettre au travail et de livrer de belles choses aux Néo-Brunswickois, a affirmé la député libérale et leader parlementaire Lisa Harris.

La leader parlementaire des libéraux, Lisa Harris.La leader parlementaire des libéraux, Lisa Harris, s'inquiète de l'absence d'un ministre responsable du Fonds du Nord. Photo : Radio-Canada

Blaine Higgs a établi les termes généraux de ce qui doit être fait. C’est une nouvelle ère et les partis doivent travailler ensemble pour y arriver, croit le chef de l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick, Kris Austin.

Blaine Higgs a déjà affirmé qu’il comptait présenter un discours du Trône rassembleur, qui comporterait des éléments importants pour tous les partis.

Le premier ministre espère présenter son discours du Trône vers le 20 novembre.

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale