•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De jeunes Franco-Ontariens célèbrent le jour du Souvenir

De petits croix blanches en bois sont plantées sur un terrain. Un drapeau canadien flotte devant un pancarte qui dit : "E.J. Lajeunesse se souvient".
Des élèves de l'École secondaire catholique E.J. Lajeunesse ont installé 1500 croix pour souligner le jour du Souvenir. Photo: Radio-Canada / Marine Lefèvre
Radio-Canada

Des élèves de l'École secondaire catholique E.J. Lajeunesse, à Windsor, dans le Sud-Ouest de l'Ontario, rendent hommage aux soldats morts au combat en plantant des croix.

C'est très important de commémorer toutes les personnes qui sont tombées à la guerre, car ils ont fait une bonne chose pour nous tous, souligne Samuel Wilson, qui depuis trois jours est à pied d'oeuvre avec des camarades de classe pour installer près de 1500 croix blanches le long de l'avenue Dougall près de la voie rapide E.C. Row.

La commémoration revêt une signification particulière pour l'élève de 9e année, parce que son grand-oncle a survécu à deux guerres.

Potrait d'un jeune homme. En arrière plan d'autres jeunes gens s'activent sur un terrain le long d'une route.Samuel Wilson, élève de 9e année, a participé à l'installation des croix le long de l'avenue Dougall. Photo : CBC/Arms Bumanlag

Une installation qui impressionne

Cela fait 18 ans qu'une cérémonie particulière est organisée pour le jour du Souvenir à l'École catholique E.J. Lajeunesse.

Daniel Labbé, enseignant de construction qui supervise l'événement, explique d'ailleurs que l'école reçoit chaque année des appels téléphoniques de membres de la communauté touchés par le geste.

Il se rappelle notamment l'émotion éprouvée par une femme dont le mari était mort pendant la guerre lorsqu'elle a vu l'installation.

Elle voulait en fait demander la permission de prendre l'une des croix pour la déposer sur la tombe de son mari, raconte l'enseignant.

Une cérémonie commémorative a par ailleurs eu lieu à l'école en présence notamment d'anciens combattants, d'officiers de réserve et de cadets de l'Essex-Kent Scottish Regiment.

Monument vivant des élèves de l'École secondaire catholique l'Essor pour souligner le jour du Souvenir.Monument vivant des élèves de l'École secondaire catholique l'Essor pour souligner le jour du Souvenir. Photo : ICI Radio-Canada/Joël Ashak

Un monument vivant à Tecumseh

Cette année encore, un monument vivant sera par ailleurs présenté à l'École secondaire catholique l'Essor, à Tecumseh.

Depuis une vingtaine d'années, des élèves, vêtus d'uniformes de soldats canadiens d'époque, se relayent pour célébrer le jour du Souvenir et commémorer le sacrifice des soldats d'ici.

Les jeunes passeront la journée de vendredi devant l'école. Puis, le monument vivant sera installé de samedi 11 h à dimanche 11 h à l'angle du chemin Manning et de la voie rapide E.C. Row.

Windsor

Société