•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien conseiller de Doug Ford s'excuse après sa démission

Photo d'un homme en complet qui met sa main sur l'épaule d'un autre homme.
Andrew Kimber aux côtés de Doug Ford (archives) Photo: Twitter/Andrew Kimber

Andrew Kimber, ancien conseiller du premier ministre ontarien, Doug Ford, parle pour la première fois publiquement de sa démission, survenue vendredi dernier, admettant sur Twitter qu'il a eu un comportement « inacceptable ».

M. Kimber a démissionné soudainement de son poste de directeur de la gestion des enjeux et des affaires législatives, vendredi, le même jour que l'ancien ministre du Développement économique, Jim Wilson.

Le premier ministre Ford n'a pas nié que la démission de son ex-conseiller était liée, tout comme celle de M. Wilson, à des allégations d'inconduite sexuelle. Une minute après avoir été mis au courant, il était dehors, a affirmé M. Ford, mercredi.

Dans une déclaration publiée jeudi sur Twitter, M. Kimber dit qu'il est désolé pour ceux à qui [il a] fait du mal et pour [ses] amis et [ses] collègues au sein du gouvernement Ford à qui [il a] nui. 

Tout le monde a le droit de vivre et de travailler sans se faire harceler. Je m'excuse auprès des personnes à qui j'ai fait du mal.

Andrew Kimber, ancien conseiller de Doug Ford

J'assume la pleine responsabilité de mes actes, ajoute-t-il. J'ai démissionné de mon poste pour faire face à ces enjeux et je vais obtenir l'aide dont j'ai besoin.

Mercredi, M. Ford a déclaré qu'il n'avait pas voulu commenter initialement la démission de M. Kimber et de son ancien ministre Jim Wilson pour protéger l'identité des plaignants.

CBC/Radio-Canada n'a pas pu confirmer indépendamment les allégations en question.

Toronto

Politique provinciale