•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ancien chef du NPD fait un retour en politique à l’Î.-P.-É.

Herb Dickieson pose, souriant, avec une partisane.
Herb Dickieson a été choisi candidat du NPD pour le district d'O'Leary-Inverness, à l'Î.-P.-É. Photo: Facebook/NPD de l'Î.-P.-É.
Radio-Canada

L'ancien chef du NPD de l'Île-du-Prince-Édouard, Herb Dickieson, a été choisi candidat de son parti pour le district d'O'Leary-Inverness en vue des élections provinciales de l'an prochain.

M. Dickieson a représenté ce district de 1996 à 2000 à l’Assemblée législative. Il était alors chef de son parti et seul député néo-démocrate.

Lors de l’assemblée d’investiture, tenue mercredi soir, il a déclaré qu’il avait hâte de travailler avec le nouveau chef Joe Byrne.

M. Dickieson, un médecin à la retraite, a tenté sans succès de se faire élire comme député néo-démocrate aux élections fédérales de 2015.

Je me suis reposé un peu, j’ai fait certaines choses, mais je suis maintenant prêt à faire un retour sur la scène politique, a-t-il expliqué, au sujet de son désir de représenter de nouveau ses concitoyens.

Le NPD 4e dans les sondages

Il revient toutefois en politique à un moment où le NPD est au plus bas dans les sondages. Selon le dernier coup de sonde de la maison Corporate Research Associates, au début septembre, les néo-démocrates sont quatrièmes dans la faveur populaire, derrière les verts, les libéraux et les progressistes-conservateurs.

Herb Dickieson croit toutefois qu’il leur est possible de remonter la pente. Si vous écoutez attentivement les gens que vous voulez représenter, vous allez refléter leurs idées et tenter de trouver les solutions les plus efficaces et les plus pratiques possible à leurs problèmes. Je crois que c’est la meilleure façon de gagner leur confiance et leur appui et c’est ce que j’ai l’intention de faire.

Les prochaines élections doivent avoir lieu le 7 octobre 2019, à l’Île-du-Prince-Édouard, selon la Loi électorale qui établit des scrutins à date fixe. Mais elles pourraient être devancées ou retardées à cause des élections fédérales, qui doivent avoir lieu le 21 octobre 2019.

Avec les informations de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Politique provinciale