•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Municipalité de Gananoque en Ontario adopte des règles strictes pour fumer du cannabis à l'extérieur

De la fumée s'échappe de la bouche d'un homme.
Les nouvelles règles interdisent de fumer du cannabis à l'extérieur à Gananoque, en Ontario. Photo: Getty Images / Martin Ouellet-Diotte/AFP
CBC

Fumer du cannabis dans les lieux publics à Gananoque, une petite ville à l'est de Kingston, en Ontario, pourrait être sanctionné par une lourde amende en vertu de nouvelles règles adoptées par la Municipalité.

L'Ontario interdit déjà de fumer du cannabis dans les endroits où il est interdit de fumer du tabac, mais la législation provinciale permet aux municipalités d'adopter des règles plus strictes.

Mairesse sortante de la Ville, Erika Demchuk a déclaré qu'elle avait décidé d'aligner ces règles sur le cannabis sur celles de la consommation publique d'alcool.

De la même façon que vous ne pouvez pas marcher dans la rue et boire une bière, vous ne pouvez pas marcher dans la rue et fumer du cannabis, a-t-elle déclaré.

L’amende pour consommation d’alcool en public en Ontario s'élève à 100 dollars, et ce sera la même chose pour avoir fumé du cannabis en ville, a précisé Mme Demchuk.

Les employés de la ville et le chef de la police ont examiné les options et ont estimé qu'il était très logique de faire correspondre les deux règles.

Aucune décision sur les magasins

Directeur de l'École de planification urbaine et régionale de l'Université Ryerson, Mitchell Kosny croit qu'il n'était pas nécessaire que les Villes appliquent des règles plus strictes dès le début de la légalisation du cannabis.

Nous sommes assez intelligents pour être capables d'autorégulation, a expliqué M. Kosny. Je pense qu'avec le temps, les choses vont se mettre en place.

La province voudrait peut-être intervenir et établir une norme commune plutôt que de créer un patchwork de règles d'une communauté à l'autre, a-t-il ajouté.

Sinon, on a l'impression que ça part dans tous les sens et je pense que ce n'est bon pour personne, a estimé M. Kosny.

La Ville de Gananoque n'a pas encore décidé si elle ouvrirait des magasins de cannabis.

Mme Demchuk a déclaré qu'un sondage auprès de la communauté était en cours et que le nouveau conseil prendrait une décision au début de l'année prochaine.

En dépit des nouvelles règles concernant la consommation de cannabis en public, l'ex-mairesse a déclaré qu'elle n'avait aucune objection à ce que la ville ait des magasins de vente au détail.

Je pense que ce serait se mettre des œillères que de dire que nous n'allons pas en avoir ici, a-t-elle conclu.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale