•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spaceman et Robotron transportent la culture acadienne dans l'espace

Spaceman et Robotron, nouveau dessin animé à l'accent acadien
Radio-Canada

Le nouveau dessin animé acadien Spaceman et Robotron fera très bientôt ses premiers pas au petit écran.

La nouvelle série est produite en français à Halifax. Le concept est de Luckas Cardona-Morisset et de son équipe.

Au début, c'était juste moi. J'ai eu besoin d'un coscénariste. Alors, j'ai demandé à un ami, Ryan Doucette, qui est comédien et Acadien, de venir faire le scénario avec moi, souligne Luckas Cardona-Morisset, coréalisateur et coscénariste.

Un chaudron de fricot flotte dans l'espace à côté de la tête de Spaceman, l'air songeurDans cette scène, Spaceman veut éviter d'être découvert sinon « ils vont transformer ma brain en tas de fricot », dit-il. Photo : Gracieuseté de Luckas Cardona-Morisset

Tous les principaux artisans (réalisateurs, scénaristes et artistes) vivent et travaillent dans les Maritimes.

Au coeur de cette comédie se trouve un personnage provenant d'une région acadienne.

C'est arrivé comme ça en fait. Télétoon avait l'idée. Qu'est-ce que ça donnerait si on avait un accent acadien?

Luckas Cardona-Morisset

Le français acadien, on ne voit pas ça souvent. Alors, c'est vraiment à la base de cette décision-là. C'était de faire quelque chose d'intéressant et de nouveau, ajoute M. Cardona-Morisset.

Luckas Cardona-Morisset en entrevue devant un ordinateur montrant des images de Spaceman et RobotronLuckas Cardona-Morisset espère que la série Spaceman et Robotron dure plusieurs années. Photo : Radio-Canada

C'est un pilote d’une demi-heure. C’est en fait deux épisodes. L'idée avec ça, c'est vraiment de présenter une belle histoire [...] évidemment dans l'espoir d’avoir une série qu’on pourrait avoir pendant plusieurs années, ici, en Nouvelle-Écosse ou au Nouveau-Brunswick, et qui pourrait apporter une petite part de la culture acadienne au reste du Canada, explique Luckas Cardona-Morisset.

L'avenir de la télésérie dépendra de l'intérêt du public et du télédiffuseur, et du financement disponible pour la production de contenu en français à l’extérieur du Québec.

Le premier épisode sera diffusé le 16 novembre sur les ondes de la chaîne francophone spécialisée Télétoon.

Avec les renseignements de Stéphanie Blanchet

Nouvelle-Écosse

Multimédia