•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pitbull de Montréal-Nord doit être euthanasié, dit la mairesse Plante

Un chien qui a la bouche ouverte pour haleter regarde droit devant lui. Il est assis dans une voiture de police et une sorte de licou semble être mis sur lui.

Le rapport d’incident décrit l’animal comme un « pitbull américain d’un an et demi qui pèse 70 livres ».

Photo : Courtoisie / Sylvain Proulx

Radio-Canada

Pourquoi le pitbull qui a blessé six personnes au mois d'août à Montréal-Nord est toujours vivant, alors qu'il devait être euthanasié au plus tard le 31 août?

« On est en train de faire les vérifications, c’est un non-sens. Ce chien doit être euthanasié, point à la ligne », a indiqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante, jeudi, en entrevue avec Patrice Roy.

Mme Plante assure que son administration ne bloque pas le processus. Même si des recours sont entamés pour empêcher la mise à mort de la bête, « on va procéder », assure-t-elle.

On ne va pas défendre l’indéfendable.

Valérie Plante

L'arrondissement de Montréal-Nord avait signé, le 22 août, l'ordre d'euthanasie.

Le lendemain, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait obtenu une ordonnance du tribunal pour éviter que le chien soit euthanasié avant que le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) décide si des accusations seront portées.

La bête, qui était temporairement gardée par une dame de 62 ans, a notamment attaqué deux enfants, le 19 août. Le rapport d’incident indique que six personnes ont été blessées en tout lors des événements et que le chien avait déjà fait preuve d'agressivité par le passé.

L'incident avait ravivé le débat sur la réglementation canine à Montréal et au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Agression