•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet éolien Apuiat : les chefs innus rencontrent des ministres caquistes

Une tour éolienne en forêt
Éolienne en forêt Photo: Radio-Canada / Brigitte Dubé
La Presse canadienne

Le gouvernement Legault a rencontré, jeudi, les chefs innus en ce qui concerne Apuiat, leur projet de parc éolien de 600 millions de dollars, condamné par la Coalition avenir Québec (CAQ).

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, et sa collègue aux Affaires autochtones, Sylvie D'Amours, se sont réunis avec les leaders Martin Dufour et Mike McKenzie à Québec en matinée.

Les Innus y voient un signe encourageant, même si la CAQ a toujours signifié son opposition au projet actuel.

Hydro-Québec devait s'engager en vertu d'une entente de principe conclue juste avant les élections à acheter les 200 mégawatts d'électricité d'Apuiat, mais le projet a été dénoncé par François Legault, pour son coût qu'il jugeait trop onéreux pour la société d'État, dans le contexte actuel de surplus d'électricité.

Dans une entrevue avec La Presse canadienne jeudi après-midi, la porte-parole du Conseil de la Première Nation innue Essipit, Marie-Ève Théberge, a confirmé qu'une réunion d'une heure avait eu lieu jeudi matin. Le président du conseil d'administration d'Apuiat, Marc Genest, y participait également.

Mme Théberge a indiqué qu'il y a quelque chose de positif dans la tenue de cette rencontre et dans le fait que les Innus continuent à pousser leur projet au maximum.

Côte-Nord

Politique provinciale