•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident sur la 40 : « Nos travailleurs ont souvent peur »

Photo de la scène d’accident. On aperçoit une camionnette blanche accidentée. Un véhicule utilitaire sport de la Sûreté du Québec et un camion de pompier.
L’accident est survenu sur l’autoroute 40, à la hauteur de Cap-Santé. Photo: Radio-Canada / Alexandra Duval
Radio-Canada

L'employeur des trois hommes blessés sur l'autoroute 40 à Cap-Santé mercredi lance un vibrant plaidoyer pour le respect des corridors de sécurité.

Les trois travailleurs sont hors de danger, assure Alain Tourigny, président d'Excavations Tourigny, Pour certains, il faudra cependant beaucoup de temps pour se remettre de l'accident.

« Il y a en un qui a eu des blessures aux côtes. Les deux autres c'est beaucoup plus grave, des blessures à la tête, multiples fractures, ils sont encore aux soins intensifs », explique-t-il.

M Tourigny implore les conducteurs à respecter les corridors de sécurité. Il soutient que les automobilistes ont tendance à banaliser la présence de véhicules en bordure de la route.

« Nos travailleurs ont souvent peur, ils nous font part qu'un camion est passé près, plus souvent qu'autrement ce sont des autos », lance-t-il.

Alain Tourigny, président d'Excavations Tourigny, lors d'une entrevue en bordure d'une routeAlain Tourigny, président d'Excavations Tourigny, lance un vibrant plaidoyer pour le respect des corridors de sécurité Photo : Radio-Canada

Je serais curieux de demander aux citoyens de venir debout sur le bord de l'autoroute et voir l'effet que ça fait, de voir passer un camion, une auto à 100 km/h. C'est très épeurant.

Alain Tourigny, président d'Excavations Tourigny

Selon lui, les automobilistes sont plus préoccupés par le risque d'écoper une contravention plutôt que de frapper quelqu'un.

« Le policier a le pouvoir de donner une contravention, oui on pourrait avoir une caméra et filmer ce qui se passe, mais nos gars ont une job à faire ».

Règles à suivre

Le ministère des Transports (MTQ) rappelle l'importance de respecter les corridors de sécurité pour les usagers et indique que toutes les routes et autoroutes sont sujettes aux corridors de sécurité.

L'automobiliste doit ralentir ou carrément changer de voie, lorsqu'il aperçoit des véhicules d'urgence.

« Un automobiliste qui verrait une voiture d'urgence immobilisée sur l'autoroute, c'est à dire avec les gyrophares ou encore avec la flèche allumée doit se tasser de manière sécuritaire », indique Émilie Lord, relationniste au ministère des Transports du Québec.

Le MTQ a répertorié cinq accidents impliquant des patrouilleurs en 2016 et deux accidents dans les mêmes circonstances en 2017.

Les automobilistes qui ne respectent pas les corridors de sécurité s'exposent à des amendes pouvant varier entre 200 à 300 dollars.

Québec

Accident de la route