•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelle place pour l'Abitibi-Témiscamingue dans le transport ferroviaire?

Un chemin de fer dans le secteur de Senneterre, en Abitibi-Témiscamingue.
Un chemin de fer dans le secteur de Senneterre, en Abitibi-Témiscamingue. Photo: Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Le transport ferroviaire sera au cœur d'un forum de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) vendredi à Trois-Rivières. Plus de 150 participants dont les ministres fédéral et provincial des Transports seront présents pour faire le point sur le transport ferroviaire au Québec.

Le développement du transport ferroviaire dans les régions sera un des thèmes au centre des débats.

Il s’agit d’une rencontre qui pourrait également intéresser la région de l'Abitibi-Témiscamingue explique le président du Comité sur le transport ferroviaire de l'UMQ et maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte.

Seul le secteur de Senneterre est desservi par le transport de passagers par VIA Rail vers les grands centres, soutient-il.

[Mais] ça ne veut pas dire que pour le futur, on ne pourrait pas développer d'une façon différente le transport par train, mais pour notre région qui est une région d'exploitation des ressources naturelles, c'est évident que le transport de marchandises, la desserte de nos parcs industriels, la sécurité à l'intérieur de nos municipalités, c'est un élément important, ce sont des éléments qui seront discutés lors du forum, ajoute-t-il.

Il y a encore beaucoup de potentiel pour le ferroviaire dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Jean-Maurice Matte, président, Comité sur le transport ferroviaire de l'UMQ

Plus de 500 municipalités au Québec sont traversées par 6302 kilomètres de voies ferrées.

Abitibi–Témiscamingue

Transports