•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La cavale meurtrière de René Kègle

Photo de profil Facebook de René Kègle
René Kègle a été accusé du meurtre prémédité d'Ophélie Martin-Cyr et de tentative de meurtre sur une autre jeune fille. Photo: Facebook

Ophélie Martin-Cyr, Steve Lamy et Jean-Christophe Gilbert ont tous les trois été retrouvés morts, le 10 octobre, en Mauricie. Trois histoires de meurtre différentes, selon nos informations, mais qui auraient toutes un dénominateur commun : René Kègle.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Le 10 octobre, Ophélie Martin Cyr a été retrouvée morte dans un champ de Yamachiche, après avoir été tuée par balle. René Kègle et Francis Martel ont été arrêtés et accusés, entre autres, de meurtre prémédité.

Tente dans un endroit de gravelLe véhicule incendié sur la route Bradley, dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap, à Trois-Rivières, était dissimulé sous cette tente pendant l'enquête. (Photo du 15 octobre) Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

Quelques heures avant, les corps calcinés de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert ont été découverts dans une voiture incendiée sur la route Bradley, à Trois-Rivières.

Bien que les deux corps soient maintenant identifiés, personne n’a encore été accusé dans cette affaire, mais le principal suspect serait René Kègle, selon nos informations.

Plusieurs sources nous ont confié avoir vu René Kègle fortement intoxiqué par la drogue, et ce, régulièrement, au cours des mois qui ont précédé ces trois événements.

Première victime : Jean-Christophe Gilbert

Jean-Christophe Gilbert, un jeune homme de 24 ans de Massueville en Montérégie, aurait été tué le premier. Il aurait été assassiné par balle avant d’être découpé en morceaux.

Photo d'un homme dans une forêt avec des écouteurs.Jean-Christophe Gilbert est la deuxième victime à avoir été identifiée dans la voiture calcinée retrouvée dans le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap, à Trois-Rivières. Photo : Facebook

René Kègle aurait éliminé Jean-Christophe Gilbert pour des divergences d’opinion sur des sujets délicats.

Certaines personnes auraient reçu l’ordre de nettoyer les lieux par la suite.

Toujours selon nos sources, ces événements se seraient déroulés au domicile de Kègle.

Deuxième victime : Steve Lamy

Quelques jours plus tard, selon nos informations, l’ex-entrepreneur en construction de Trois-Rivières, Steve Lamy, aurait été tué par arme à feu puis déposé dans le coffre de la voiture qu’il utilisait.

L'homme qui est assisL'entrepreneur en construction de Trois-Rivières, Steve Lamy, en 2011 Photo : Radio-Canada

René Kègle aurait confié à certaines personnes qu’il avait des raisons personnelles d’en vouloir à Steve Lamy, ce qui l’aurait poussé à le tuer.

Les restes du corps de Gilbert auraient ensuite été déposés dans la partie arrière de l’habitacle du véhicule de Steve Lamy.

Kègle aurait sollicité l’aide d’une autre personne pour mettre le feu à la voiture dans laquelle les corps de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert auraient été déposés au préalable.

Troisième victime : Ophélie Martin-Cyr

Quelques heures plus tard, c’est le meurtre d’Ophélie Martin-Cyr, une jeune femme de 19 ans, qui aurait clôturé cette cavale meurtrière.

Ophélie Martin-Cyr contre un arbre, dans la natureOphélie Martin-Cyr a été victime d'un meurtre à l'âge de 19 ans. Photo : Facebook

Dans la nuit du 9 au 10 octobre, René Kègle et son présumé complice, Francis Martel, auraient tenté de soutirer de l’information à Ophélie Martin-Cyr ainsi qu’à une de ses amies au sujet d’un vol survenu un peu plus tôt.

Kègle aurait perdu patience et aurait tué Ophélie dans un champ de Yamachiche. L’amie de cette dernière, une jeune femme de 21 ans, a réussi à s’échapper par la fenêtre du véhicule en mouvement.

Après avoir été activement recherchés par les autorités, Kègle et Martel ont été arrêtés dans la nuit du 11 au 12 octobre. Ils ont tous les deux été accusés du meurtre prémédité d’Ophélie Martin-Cyr.

Arrivée de René Kègle au palais de justice de Trois-Rivières, un des deux présumés meurtriers d'Ophélie Martin-Cyr.Arrivée de René Kègle au palais de justice de Trois-Rivières, un des deux présumés meurtriers d'Ophélie Martin-Cyr. Photo : Radio-Canada

René Kègle a aussi été accusé de tentative de meurtre sur l’autre jeune femme et Martel a été accusé de complicité après le fait.

Le retour en cour des deux hommes est prévu le 23 novembre.

Est-ce que de nouvelles accusations pourraient être déposées? Est-ce que l'identification du deuxième corps calciné va mener à des accusations? Est-ce que d'autres personnes pourraient être arrêtées? Impossible de le savoir à ce moment-ci.

L'enquête se poursuit pour éclaircir les circonstances des événements.

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers