•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de Jean-Christophe Gilbert : son ex-conjointe veut comprendre ce qui s'est passé

Photo d'un homme dans une forêt avec des écouteurs.
Jean-Christophe Gilbert est la deuxième victime à avoir été identifiée dans la voiture calcinée retrouvée dans le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap, à Trois-Rivières. Photo: Facebook

La confirmation par la Sûreté du Québec que l'un des deux corps trouvés brûlés dans une voiture à Trois-Rivières était celui de Jean-Christophe Gilbert a étonné son ex-conjointe, qui est aussi la mère de deux de ses trois enfants.

L’identification du corps du jeune homme de 24 ans originaire de Massueville, en Montérégie, a demandé plusieurs semaines et de nombreuses démarches policières.

Annick Lepage Pichette accuse encore le coup de la nouvelle de la mort de son ex-conjoint. Elle ne s’explique pas les circonstances de sa mort ni les motifs qui y ont mené.

Elle ne lui connaissait pas de liens avec Trois-Rivières ou avec René Kègle et Francis Martel, accusés du meurtre d’Ophélie Martin-Cyr, une affaire que les policiers relient à la voiture incendiée trouvée le même jour dans le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap.

Égoportrait d'Annick Lepage PichetteL'ex-conjointe de Jean-Christophe Gilbert, Annick Lepage Pichette, ne comprend pas les circonstances tragiques de sa mort. Photo : Facebook

Il était un très bon père de famille, il travaillait et vivait sa vie normalement, se souvient Annick Lepage Pichette. Ce qui m’attriste le plus, c’est que ma fille [de 1 an] ne connaîtra pas son père.

La jeune femme raconte que c’est sa sœur qui lui a appris que son ex-conjoint avait été identifié comme étant une des deux victimes trouvées calcinées à Trois-Rivières.

Une vie chamboulée

Jean-Christophe Gilbert et Annick Lepage Pichette étaient séparés depuis un certain temps, mais se parlaient fréquemment depuis la mort de leur fille aînée, décédée subitement l’été dernier des suites d’une infection virale.

Je savais qu’il n’était pas dans sa meilleure forme, ce qui est totalement normal vu les événements récents dans notre vie, mais je ne peux pas croire non plus qu’il allait à ce point mal qu’il pouvait fréquenter des gens comme ça.

L'ex-conjointe de Jean-Christophe Gilbert, Annick Lepage Pichette

Jean-Christophe Gilbert avait été expulsé de la maison qu'il louait en septembre dernier. Son ancien propriétaire affirme que le jeune homme lui avait confié avoir déjà consommé de la drogue, mais que c'était du passé.

Les ex-conjoints, qui se sont connus à l'École secondaire Jean-Nicolet, à Nicolet, communiquaient sur une base presque quotidienne. J’ai commencé à m’inquiéter au début octobre, quand ça a fait une semaine que je n’avais pas eu de ses nouvelles, relate la jeune femme.

Au début novembre, la mère de Jean-Christophe Gilbert a écrit sur les médias sociaux que son fils était introuvable depuis le 2 octobre. Elle mentionnait qu'il avait été vu pour la dernière fois à Trois-Rivières.

Je le vis difficilement. J’ai partagé quatre ans de ma vie avec cette personne-là. Il m’a donné deux enfants formidables.

L'ex-conjointe de Jean-Christophe Gilbert, Annick Lepage Pichette

Annick Lepage Pichette ne sait pas encore si elle se rendra à Massueville pour revoir les proches de Jean-Christophe Gilbert, mais elle compte se rendre à ses funérailles pour lui rendre un dernier hommage.

Avec les informations d’Amélie Desmarais

Mauricie et Centre du Québec

Crimes et délits