•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève tournante de Postes Canada sur la Côte-Nord

Les manifestants ont des pancartes portant des slogans dans les mains, plusieurs sont munis de sifflets et d'autres outils pour se faire entendre.
Les manifestants étaient bien visibles et bruyants en bordure de la route 138 à Sept-Îles. Photo: Radio-Canada / François Robert
Radio-Canada

Les syndiqués de Postes Canada sont en débrayage à Sept-Îles et dans l'ensemble de la Côte-Nord.

C’est au tour des syndiqués de la Côte-Nord de sortir manifester dans le cadre des grèves tournantes amorcées au pays en octobre.

On ne veut pas arrêter la livraison complètement, explique Martin Élie, vice-président de la section locale Côte-Nord du Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes. On veut juste montrer à l’employeur très clairement qu’on veut se rasseoir aux tables de négociations. La dernière fois on s’était fait retourner au travail avec une loi spéciale dans le temps du gouvernement Harper en 2011. 

Un facteur de Postes Canada manipule un colisUn facteur de Postes Canada manipule un colis Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Là, ce qui se passe, c’est que les facteurs ici on est tannés, on a des routes qui ne finissent plus de finir, on a des gens qui ont de la misère à rentrer le soir à la maison et d’aller voir leurs enfants.

Martin Élie, vice-président de la section locale Côte-Nord du Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes

Les facteurs de la Côte-Nord ont aussi à composer avec la livraison du cannabis qui peut allonger les routes avec la nécessité de faire signer à chaque livraison.

Un employé d'une compagnie de cannabis montre sa productionBourgeons de cannabis Photo : Reuters / Chris Wattie

Il y a la livraison de cannabis qui se fait sur une base quotidienne, les volumes fluctuent, on sait que l’on a manqué de stock au niveau de la SQDC, mais oui ça se fait tous les jours, indique Martin Élie. On veut faire le travail, on est prêts à faire le travail, les gens sont de bonne humeur, on aime notre travail… il faut négocier. 

Outre la longueur des routes des facteurs, les syndiqués ont d’autres revendications.

Un manifestant agite un drapeau de son syndicat. Les grèvistes sont bien visibles pour les automobilistes qui passent sur le boulevard Laure. Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

On a des augmentations salariales qui ne suivent pas l’inflation, on parle d’environ 2$ de l’heure d’augmentation dans les huit dernières années, explique Martin Élie. Santé sécurité, la sécurité d’emploi pour les nouveaux employés, il est temps de régler ces problématiques-là.

Les employés de Postes Canada de Rivière-du-Loup, Farnham et Saint-Hyacinthe sont aussi en grève aujourd’hui.

Côte-Nord

Relations de travail