•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soins de longue durée : une centaine de nouvelles places à l'Î.-P.-É.

La Coopérative Le Chez-Nous estime qu'il manque de places à son foyer de Wellington.

La Coopérative Le Chez-Nous estime qu'il manque de places à son foyer de Wellington.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard annonce 100 nouvelles places dans des foyers de soins de longue durée, dont 12 dans un foyer bilingue de la région Évangéline.

Un texte de François Pierre Dufault

Voilà près d'un an que la coopérative d'habitation Le Chez-Nous se dit prête à ajouter une douzaine de lits de soins de longue durée à son foyer de Wellington. Le but est de permettre aux personnes âgées ou en perte d'autonomie de la région Évangéline de rester dans leur communauté.

L'organisme n'attendait plus que le feu vert de la province. Il l'a finalement obtenu, mercredi.

Le ministre insulaire de la Santé et du Mieux-être, Robert Mitchell, explique qu'avant d'approuver quoi que ce soit, le gouvernement a d'abord voulu faire l'inventaire de ses besoins pour l'ensemble de la province.

Il a fallu un peu plus de temps pour compléter l'évaluation, reconnaît-il.

En juillet, le ministère de la Santé et du Mieux-être a lancé un appel d'offres pour 100 nouvelles places subventionnées dans des foyers de soins de longue durée. Il s'agit d'un investissement initial d'un demi-million de dollars.

En plus du Chez-Nous à Wellington, le gouvernement a annoncé, mercredi, de nouvelles places dans des foyers privés à Belfast, Charlottetown, Stratford et Summerside.

Le ministre Robert Mitchell dit que la participation du secteur privé permet à la province de répondre plus rapidement aux besoins de sa population vieillissante, en particulier dans des communautés plus petites et plus éloignées.

L'annonce du gouvernement devrait porter à 1247 le nombre de places dans des foyers privés de soins de longue durée. La province gère neuf foyers publics qui hébergent au total 595 résidents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Société