•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une victoire du oui ne garantit pas la tenue des Olympiques

Le logo la flamme olympique sur un chandail promotionnel des Jeux olympiques de 1988.

Le 13 novembre, les Calgariens devront répondre à la question « Êtes-vous pour ou êtes-vous contre que Calgary accueille les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2026? ».

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Même si une majorité de Calgariens votent pour la tenue des Jeux olympiques à Calgary en 2026, le maire Naheed Nenshi affirme que la Ville ne défendra pas le projet à n'importe quel prix.

Une victoire du oui permet aux travaux préparatoires de se poursuivre, mais le conseil municipal se réserve la décision finale.

Naheed Nenshi, maire de Calgary

Le maire a précisé que le seuil numérique pour une victoire au référendum est bien de 50 % plus une voix, mais il espère une décision plus tranchée pour un camp comme pour l’autre.

Haut taux de participation au vote par anticipation

Le scrutin aura lieu le mardi 13 novembre, mais le vote par anticipation s’est tenu cette semaine, mardi et mercredi.

De longues files d’attente se dessinaient devant certains bureaux de vote. La Ville indique qu'un total de 54 442 Calgariens ont jusqu’à maintenant voté par anticipation. Parmi eux, 28 923 se sont prononcés sur la tenue des Jeux en personne mardi.

Le haut taux de participation réjouit le maire qui observe qu’un manque d’intérêt des Calgariens sur la question aurait été en soi la pire conclusion pour le référendum.

Politique municipale

Sports