•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Mouvement Québec français lance une section au Saguenay-Lac-Saint-Jean

La militante Catherine Bouchard-Tremblay est en entrevue à la caméra dans un parc de Chicoutimi.
Catherine Bouchard-Tremblay milite au sein du Mouvement Québec français au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Photo: Radio-Canada / Rémi Tremblay
Radio-Canada

Le Mouvement Québec français lance une section régionale au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Bien que le français soit largement utilisé dans la région, ses militants croient que la population doit demeurer vigilante.

Un texte de Claude Bouchard

Le Mouvement Québec français a été fondé en 1972.

Il milite pour l'utilisation du français comme seule langue d'usage dans l'espace public au Québec.

Ses membres souhaitent contrer l’anglicisation et faire pression sur les élus pour qu’ils renforcent la Charte de la langue française.

L'ancienne candidate bloquiste dans Chicoutimi Le-Fjord Catherine Bouchard-Tremblay s’implique dans la nouvelle section locale au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Elle affirme que les militants souhaitent mener une veille sur l’utilisation du français, mais aussi mener des activités ludiques.

Catherine Bouchard-Tremblay souhaite par ailleurs que les nouveaux arrivants qui déménagent au Saguenay-Lac-Saint-Jean adoptent le français.

On sait que dans la région, ça va assez bien. Il y a des entreprises qui veulent s’installer. Il y a des nouveaux Québécois qui veulent s’installer aussi. C’est des choses qui sont extrêmement positives et on peut faire en sorte que le Saguenay soit un facteur de francisation. C’est pour ça qu’on est là, pour s’assurer que ça aille lieu, pour éviter les dérapages et qu’on s’en aille vers l’anglais, dit la militante de 25 ans.

Valoriser les accents

Catherine Bouchard-Tremblay estime que les différents accents de la langue française représentent une richesse.

Elle souhaite travailler sur cette question avec d’autres sections locales au sein du Mouvement Québec français.

Je veux aussi inviter les gens de la Gaspésie, de Sept-Îles, de Québec à faire la même chose. À voir nos régionalismes pas comme quelque chose qu’on doit corriger, mais comme quelque chose qui est beau et qui enrichit la langue.

Catherine Bouchard-Tremblay, militante du Mouvement Québec français

Une soirée de lancement de la section régionale est d'ailleurs organisée jeudi à Saguenay.

Saguenay–Lac-St-Jean

Francophonie