•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Murdochvillois craignent de manquer d’eau cet hiver

Maisons à Murdochville
Pénurie d'eau à Murdochville Photo: Radio-Canada

Jusqu'à nouvel ordre, les citoyens de Murdochville doivent diminuer de façon importante leur consommation d'eau potable. Ils appréhendent une pénurie plus grave cet hiver.

Cette directive est en vigueur depuis l'été, en raison des faibles précipitations.

Actuellement, seulement deux des quatre puits souterrains contiennent suffisamment d'eau, ce qui oblige la Ville à prélever de l'eau de surface dans un lac. En conséquence, les résidents doivent faire bouillir leur eau avant de la consommer.

Affiche demandant aux résidents de réduire leur consommation d'eau.Cette affiche fait partie de la vie des résidents de Murdochville depuis cet été. Photo : Radio-Canada

Line Cyr, 62 ans, a passé toute sa vie à Murdochville. C'est la première fois qu'elle doit limiter sa consommation d'eau potable.

Nous, à Murdochville, on n'a jamais vu ça.

Line Cyr, résidente de Murdochville

Comme d'autres, Line Cyr craint une pénurie complète cet hiver. En effet, avec la location de maisons par les amateurs de ski et de motoneige, la population double. Elle est normalement d'un peu moins de 600 personnes.

Quand les pentes de ski sont ouvertes, les sports d'hiver commencent ici, les ski doo, le ski et avec le Chic-Chac, ça fait agrandir la population. Oui, il y a beaucoup de monde qui vont venir et c'est là ma crainte, confie Mme Cyr.

Line Cyr n'a jamais vu une telle pénurie d'eau.Line Cyr n'a jamais vu une telle pénurie d'eau. Photo : Radio-Canada

C'est sûr que ça nous inquiète. Les réservoirs sont vides, première des choses, on boit l'eau des lacs, mais quand les gels vont commencer...

Line Cyr, résidente de Murdochville

La moitié des puits souterrains sont alimentés par un lac à proximité de la ville. Ils approvisionnent les résidents en eau potable et sont actuellement à sec en raison du manque de pluie.

Certains résidents, comme Sylvie Bujold, partent avec leurs bouteilles vides pour s'approvisionner directement à une source d'eau près du centre-ville, avant que les chemins forestiers ne soient trop enneigés pour y accéder.

Un lac.La Municipalité puise l'eau dans ce lac. Photo : Radio-Canada

De ce que j'ai vu, le niveau a baissé entre trois et quatre pieds dans le lac, précise André Minville, directeur des travaux publics, à la Ville de Murdochville. La situation n'est pas critique pour le moment parce qu'on a le lac Porphyre, mais il faut quand même ménager ce qu'on a.

André Minville, directeur des travaux publics, Ville de MurdochvilleAndré Minville, directeur des travaux publics, Ville de Murdochville Photo : Radio-Canada

Si on est obligés de passer l'hiver comme ça, ça peut être assez difficile.

André Minville, directeur des Travaux publics, Ville de Murdochville

Puisque Murdochville n'est pas à l'abri d'une autre pénurie au cours des prochaines années, la Municipalité va concentrer ses efforts dans les prochains mois pour se trouver une autre source d'eau potable plus fiable et plus stable.

Avec les informations de Martin Toulgoat

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Environnement