•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recyc-Québec tarde à amasser les pneus usés dans certains garages de Saguenay

Recyc-Québec tarde à amasser les pneus usagés dans certains garages de Saguenay
Radio-Canada

Des milliers de pneus usés s'accumulent depuis septembre en bordure de garages de Saguenay.

Les garagistes peinent à obtenir les services de Recyc-Québec, qui s’occupe d’amasser et de récupérer les vieux pneus.

Cette situation est dénoncée par plusieurs propriétaires de garages, dont Robert Gasse.

J'ai téléphoné le 3 octobre pour qu'ils viennent enlever mes pneus et, ordinairement, ça prend à peu près huit, neuf jours ouvrables. Mais, le 3 octobre, on est rendu le 7 novembre. Ça fait que ça ne marche pas. J'ai beau téléphoner, téléphoner [...] Avant ça, on était géré par Alma, ça allait très très bien les pneus recyclés. Aujourd'hui, on est gérés par des téléphonistes de Montréal, eux autres, ils transfèrent ça à d'autres compagnies. Ça n’avance plus!, explique le propriétaire de la Station Robert Gasse.

Un homme tient un combiné de téléphone dans ses mains. Il est assis dans son bureau.Robert Gasse a communiqué a plusieurs reprises avec Recyc-Québec. Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Le problème est le même dans certains garages de Jonquière et de La Baie.

Certains garagistes ont même fait des plaintes au ministère de l’Environnement pour pousser Recyc-Québec à faire ses devoirs.

Ça prend de la place. On a installé des beaux conteneurs qu'on met les pneus à l'intérieur pour que ce soit invisible à l'oeil ou quasiment parce que ce n'est pas tellement beau. Là, j'ai des gens qui viennent fouiller dans les pneus. Le matin, on est obligés de se prendre une gang et de tout remonter les pneus. J’ai 1200 pneus à me départir. Si quelqu’un met le feu là-dedans, c'est le bordel, raconte Stéphane Menier, propriétaire du garage Monsieur Muffler de La Baie.

Des tonnes de pneus sont empilés derrière le garage.Le garage Monsieur Muffler de La Baie a accumulé plus de 1200 pneus. Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Recyc Québec défend sa nouvelle façon de faire. L'organisation affirme qu'elle est en pleine période de pointe.

Le son de cloche qu'on a, c'est plutôt que ce système est plus efficace que ça pouvait l'être dans le passé. À cette période de l'année, les délais des pneus hors d'usage sont un petit peu plus longs qu'à l'accoutumée, mais c'est sous contrôle, souligne Brigitte Geoffroy, porte-parole de Recyc-Québec.

Après le passage de Radio-Canada et plus d'un mois d'attente, certains garages, comme celui de Robert Gasse, ont reçu la visite de Recyc-Québec au courant de l'après-midi mercredi.

Les garagistes toujours dans l’attente ont formulé des plaintes formelles à l’organisation.

D’après le reportage de Mélissa Savoie-Soulières

Saguenay–Lac-St-Jean

Société