•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle offensive du groupe qui veut établir une franchise de la LCF à Halifax

Randy Ambrosie, Anthony LeBlanc et Bruce Bowser en conférence de presse à Halifax.
De gauche à droite : le commissaire de la LCF Randy Ambrosie, Anthony LeBlanc et Bruce Bowser, le 7 novembre 2018, à Halifax Photo: La Presse canadienne / Darren Calabrese

Le groupe qui désire établir une franchise de la Ligue canadienne de football (LCF) dans la plus grande ville des Maritimes organise une opération pour juger si l'intérêt du public d'Halifax est au rendez-vous.

Avec la bénédiction du commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, le groupe Maritime Football a annoncé mercredi le lancement d’une campagne de réservation d’abonnements de saison. Les amateurs de football intéressés sont invités à faire un dépôt en argent, ce qui leur donnerait la priorité pour des billets si jamais Halifax obtenait une franchise.

Un concours pour trouver un nom à l’éventuel nouveau club est lancé par la même occasion. Le nom gagnant doit être annoncé à la fin du mois en marge de la présentation de la finale de la Coupe Grey à Edmonton.

Bâtir un stade et avec quel argent : le principal obstacle

Maritime Football est composé des ex-propriétaires des Coyotes de l'Arizona Anthony LeBlanc et Gary Drummond ainsi que du président de l'entreprise de camionnage AMJ Campbell, Bruce Bowser. Ils aimeraient qu’une expansion de la LCF amène un club à Halifax en 2021.

Mais le plus gros obstacle à la venue d'une 10e formation dans la LCF est la construction d'un stade de 24 000 places à Halifax, de même que le peu de volonté des élus d’y consacrer des fonds publics.

Je ne vois pas comment on pourrait aller de l'avant avec une proposition de stade sans l'implication d'au moins [la Ville d'Halifax] et la province, sinon du gouvernement fédéral.

Anthony LeBlanc, Maritime Football Limited

Le mois dernier, le conseil municipal d’Halifax a mandaté des employés municipaux pour mener une analyse commerciale, mais plusieurs élus se sont montrés sceptiques à l’idée d’y consacrer des fonds publics.

Ils ne sont pas les seuls, puisque les économistes du sport peinent à trouver des preuves de retombées économiques des stades, arénas et franchises de sport professionnel financés par des fonds publics.

La Ligue canadienne de football compte neuf équipes, mais aucune à l’est de Montréal. En 1982, le circuit avait tenté une expansion dans les Maritimes en accordant une franchise à Halifax pour la saison 1984. Un projet de stade n’a jamais été concrétisé, et le club qui avait été baptisé Schooners de l’Atlantique n’a jamais disputé un seul match.

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports