•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société ontarienne du cannabis est la cible d'une brèche de sécurité à Postes Canada

Photo d'une main qui tient un téléphone cellulaire où est affiché une image de cannabis.
La Société ontarienne du cannabis a avisé tous ses clients touchés par cette brèche de sécurité. Photo: La Presse canadienne / Sean Kilpatrick
Radio-Canada

Environ 4 500 clients de la Société ontarienne du cannabis (SOC) sont touchés par une brèche de sécurité au service postal. La SOC a envoyé un courriel aux personnes concernées.

Le 1er novembre 2018, en fin de journée, Postes Canada a informé la Société ontarienne du cannabis (SOC) du fait qu'une personne avait accédé, au moyen de son outil de repérage, à des renseignements concernant la livraison d'environ 2 % des commandes reçues par la SOC (environ 4 500 commandes). Les données sur les livraisons communiquées à la SOC comprenaient également des renseignements sur d'autres clients de Postes Canada, a publié la SOC sur son site web.

Postes Canada a avisé la Société ontarienne du cannabis (SOC) que des informations de livraison d’environ 4 500 commandes de clients ont été consultées par un client de la SOC par le biais de notre site web à l’aide de numéros de référence de la SOC, affirme Postes Canada par voie de communiqué.

Selon la Société ontarienne du cannabis, ces informations incluent les codes postaux, les dates de livraison et le nom de la personne qui a signé à la réception du colis.

Les renseignements concernés sont les suivants :

  • le code postal
  • le nom ou les initiales de la personne qui a reçu votre commande lors de sa livraison
  • la date de livraison
  • le numéro de référence de la SOC
  • le numéro de repérage de Postes Canada
  • la dénomination sociale et l’adresse de la SOC

La SOC a avisé le Bureau du commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario (CIPVP).

Selon le commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario, Brian Beamish, la Société ontarienne du cannabis a agi rapidement et avec transparence.

Ils ont pris la brèche très au sérieux et ils devraient être félicités pour cela. Ils n'ont pas attendu la décision de Postes Canada d'avertir ou non les clients. Ils l'ont fait de manière proactive.

Brian Beamish, commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario

Le commissaire rappelle que les brèches de sécurité ne sont pas rares.

Depuis le 1er novembre, la SOC travaille avec Postes Canada pour déterminer la cause de ce problème et pour prévenir tout autre accès non autorisé aux informations sur les livraisons. La SOC a invité Postes Canada à informer immédiatement ses clients, mais jusqu’à maintenant, cette société n’a pas pris de mesures à cette fin, ajoute la SOC par voie de communiqué.

La Société ontarienne du cannabis a avisé tous les clients concernés.

La SOC affirme que son site web OCS.ca n’a pas été touché par cet incident.

Postes Canada admet qu'il y a eu une violation de la vie privée impliquant des milliers de clients.

Les deux entreprises collaborent étroitement pour mener une enquête et appliquer des mesures immédiates. Des correctifs importants ont été mis en place par les deux entreprises pour empêcher tout accès non autorisé aux informations des clients. Nous avons aussi dit à la SOC que nous sommes certains que le client qui a eu accès à l’information ne l’a communiquée qu’à Postes Canada avant de la supprimer, écrit Postes Canada par voie de communiqué.

Le service postal affirme que quelqu'un aurait utilisé son outil de suivi des livraisons et a accédé aux informations personnelles de 4 500 clients de la Société ontarienne du cannabis.

Postes Canada n'a pas précisé quelles informations ont été compromises, mais le service postal affirme qu'il a avisé le commissaire fédéral à la protection de la vie privée et le commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario.

Avec les informations de Presse canadienne

Toronto

Cybersécurité