•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Cette vidéo d'un ourson persévérant n'a rien d'inspirant

La mère regarde alors que son ourson tombe en bas de la falaise enneigée.
Capture d'écran de la vidéo de l'ourson « persévérant » Photo: Capture d'écran - Twitter
Jeff Yates

CHRONIQUE - « Ce bébé ours vous offre une leçon de persévérance. » C'est ce que des millions de personnes ont pensé en voyant une vidéo d'un ourson qui frôle la mort avant de finalement réussir à grimper une falaise. Or, la vidéo en question montre plutôt comment un opérateur de drone irresponsable a mis la vie d'animaux en danger.

La vidéo en question a été publiée sur Twitter par la présentatrice télévision Ziya Tong. Elle a été vue plus de 22 millions de fois et elle a généré quelque 200 000 retweets.

« Nous pourrions tous apprendre une leçon de cet ourson : regardons vers le haut et n'abandonnons jamais », a-t-elle écrit.

Dans la vidéo de près de trois minutes, nous voyons une ourse avec son bébé marcher sur une falaise. Soudainement, les deux glissent sur la neige. La mère réussit à se ressaisir, mais l'ourson peine à remonter. Après plusieurs péripéties qui frôlent le désastre, l'ourson parvient à rejoindre sa mère.

Si des centaines de milliers d'internautes y ont vu une histoire inspirante, les biologistes, eux, n'y voient pas grand-chose de positif. C'est que le comportement des ours semble motivé par la peur... la peur du drone utilisé pour tourner la scène.

« Peu importe la distance entre le drone et les ours, leur comportement indique qu'il était trop proche », a assuré au magazine The Atlantic (Nouvelle fenêtre) Clayton Lamb, un chercheur de l'Université de l'Alberta qui étudie les ours grizzlys à l'aide de drones. Il a ajouté qu'il y a très peu de chances qu'une ourse mette la vie de son ourson en danger en empruntant un sentier aussi précaire, si ce n'était de la peur du drone.

Jointe par le magazine, Sophie Gilbert, une écologiste de l'Université de l'Idaho qui étudie l'effet des drones sur la faune, a renchéri. « J'ai trouvé la vidéo très difficile à regarder, raconte-t-elle. Elle démontre que l'opérateur du drone n'avait aucune idée comment ses actions affectaient les ours. »

Selon M. Lamb, la scène la plus dramatique de la vidéo semble aussi avoir été causée par le drone. Vers 1 minute 20, l'ourson est presque parvenu à rejoindre sa mère. Le drone s'approche, puis la mère lui tend la patte. L'ourson tombe encore plus loin. Or, M. Lamb croit que la mère tentait d'éloigner son ourson puisqu'elle croyait que le drone allait les attaquer.

Mme Gilbert se désole du nombre de vidéos sur les réseaux sociaux où des gens irresponsables utilisent des drones pour filmer des animaux. Elle a d'ailleurs compilé une liste de lecture sur YouTube. « C'est abasourdissant, tous les mauvais comportements que les gens filment et publient parce qu'ils ne sont pas conscients de ce qu'ils font », a-t-elle affirmé à The Atlantic.

Ziya Tong a publié une mise à jour sur son compte Twitter, où elle reconnaît qu'il s'agit d'une mauvaise utilisation de drone.

Vous avez vu circuler une info douteuse, une photo louche ou une citation peu crédible? Envoyez-la-moi! Vous pouvez m'écrire un courriel ou me joindre sur Facebook ou Twitter.

Réseaux sociaux

Environnement