•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève à Postes Canada frappe à nouveau le centre de tri névralgique à Toronto

Photo d'une femme qui porte l'uniforme bleu et rouge de Postes Canada et un homme portant une affiche de son syndicat.
Des travailleurs en grève de Postes Canada à Toronto Photo: Radio-Canada / Aminata Yade
Radio-Canada

Le plus gros centre de tri de Postes Canada au pays, celui de Toronto, est fermé mercredi en raison des grèves tournantes des membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

C'est la deuxième fois en trois semaines que Toronto est frappé par ces moyens de pression. Cette fois-ci, 4500 syndiqués sont en grève.

Ce débrayage s'ajoute par ailleurs aux grèves qui ont paralysé les installations de Postes Canada à Montréal et à Vancouver récemment. À eux seuls, les centres de tri de Toronto, de Montréal et de Vancouver traitent un million de colis chaque jour.

Ça va empirer les retards existants dans nos installations; les clients doivent s'attendre à des retards de plusieurs jours pour la livraison de leur courrier et de leurs colis, prévient Postes Canada.

Photo de fourgonnettes blanches de Postes Canada qui sont stationnées en rangéeDes fourgonnettes de Postes Canada ne sont pas utilisées à Toronto, en raison de la grève. Photo : Radio-Canada / Aminata Yade

Postes Canada indique que, même avant le débrayage de mercredi, 150 remorques pleines de colis n'avaient toujours pas été déchargées et triées un peu partout au pays.

Aussi touchées mercredi

De multiples autres villes en Ontario, ainsi qu'au Québec et au Nouveau-Brunswick, sont aussi touchées par les grèves tournantes mercredi  :

  • Ontario : Chatham, Clinton, Georgetown, Milton, Orangeville, Port Hope, Stratford, Strathroy, Tillsonburg, Wingham, Woodstock, Belleville, Cornwall, Kingston, Brockville, Napanee et Lindsay
  • Québec : Québec, Haut-du-Lac
  • Nouveau-Brunswick : Fredericton, St. Stephen, Woodstock, Miramichi, Acadie Bathurst, Campbellton et Edmundston

Il n'y aura pas de collecte ni de distribution du courrier et des colis dans les villes touchées.

Selon Postes Canada, les grèves tournantes de ses employés ont frappé plus de 100 communautés au pays depuis le 22 octobre.

À l'approche des Fêtes

Entre-temps, les négociations pour le renouvellement des conventions collectives se poursuivent entre les deux parties.

Le syndicat continue d’augmenter la cadence des grèves, en ajoutant de nouvelles collectivités chaque jour et en stoppant les activités dans des établissements de traitement du courrier importants pour de longues périodes, proteste Postes Canada.

Pour sa part, le STTP accuse Postes Canada d'avoir deux visages dans les négociations et de vouloir embaucher un nombre illimité d’employés temporaires sur appel et jetables.

Un autre point en litige, selon le syndicat : la charge de travail des facteurs qui a considérablement augmenté à cause de la hausse au cours des dernières années du volume de colis à livrer.

Le temps presse pour les deux parties alors qu'approche la période achalandée du vendredi fou et du temps des Fêtes.

Relations de travail

Économie