•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record de vente pour les peaux de coyotes de la Saskatchewan

Un coyote.
La fourrure de coyote reste très recherchée. Photo: iStock

La saison dernière, les trappeurs de la Saskatchewan ont battu des records de vente de peaux de coyote. Selon Environnement Saskatchewan, près de 40 000 peaux ont été vendues par les maisons de vente aux enchères en 2017-2018.

C'est le nombre le plus important depuis au moins 1970, année pour laquelle on possède les premiers chiffres provinciaux.

En moyenne, les trappeurs de la Saskatchewan ont reçu 116,84 $ pour une fourrure de coyote la saison dernière.

Le prix moyen de la peau n'a jamais été aussi élevé depuis la fin des années 1970.

Le résultat de la vente de ces fourrures a permis d'amasser plus de 4,6 millions de dollars. Cette somme pourrait également constituer un record en Saskatchewan.

Un somme qui représente plus de 80 % des quelque 5,5 millions de dollars que les trappeurs ont perçus pour la vente de toutes leurs peaux l'an dernier. La proportion la plus élevée jamais enregistrée.

Un marché en plein essor

Le spécialiste provincial de la fourrure Mike Gollop indique que les peaux de coyotes de l'Ouest canadien sont très appréciées, au Canada comme à l’international.

C’est un inconvénient avantageux qu’il fasse aussi froid ici.

Mike Gollop

Pour le spécialiste, les prix élevés attirent de nouveaux trappeurs.

« Comme le marché est resté fort pendant si longtemps, il est devenu beaucoup plus rentable », résume-t-il.

Wrangler Hamm, le président de l’Association des trappeurs de la Saskatchewan remarque que le nombre de trappeurs agréés au Canada a augmenté de 20 % au cours des cinq dernières années.

Saskatchewan

Animaux