•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus de Saguenay défendent leur hausse de salaire

L'hôtel de ville de Saguenay
L'hôtel de ville de Saguenay Photo: Radio-Canada / Sarah Pedneault
Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Saguenay ont dû défendre la révision de leur salaire lors du conseil municipal qui s'est tenu lundi soir dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Un texte de Jessica Blackburn

Un citoyen a dénoncé la situation alors que le salaire des élus est passé de 30 000 $ à un peu plus de 50 000 $ par année.

Les conseillers Kevin Amstrong et Jonathan Tremblay ont expliqué que cette hausse est logique avec la charge de travail qui leur est demandée.

Le conseil municipal est passé de 19 conseillers à 15 à Saguenay.

La mairesse Josée Néron soutient que le salaire des élus n’a jamais augmenté malgré la tâche plus imposante.

On s’entend qu’un conseiller dans les années 1930-1940 était aux prises avec une réalité bien différente. Aujourd’hui, c’est un tout autre environnement légal, législatif qui entoure la fonction de conseiller.

Josée Néron, mairesse de Saguenay

Josée Néron ajoute que d’autres villes au Québec vont procéder à un réajustement de salaire.

Je pense que c’est un exercice qui n’avait pas été fait à travers la province de Québec depuis des décennies. Je peux vous dire qu’au niveau du reste des villes du Québec, le même processus est en train de se faire et vous allez voir tout simplement les rémunérations se modifier en fonction de chacune des réalités des différentes villes, souligne-t-elle.

Des personnes sont assises dans la salle du conseil municipal de Saguenay.Le conseil municipal s'est tenu lundi à Chicoutimi, Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Julie Dufour émue

La conseillère Julie Dufour a tenu à répondre aux citoyens qui remettent en question cette augmentation.

Elle estime que des fausses informations ont circulé ce qui a semé la grogne chez plusieurs résidents.

Ça me fâche tellement. On se fait traîner partout dans la boue parce que je suis riche...sur des faussetés.

Julie Dufour, conseillère municipale

Elle ne sait pas si elle va se représenter aux prochaines élections municipales. Elle croit que le salaire voté est largement mérité.

J’espère juste une chose, c’est qu’aux prochaines élections qu’il y ait encore des jeunes qui ont le goût de faire cette politique et de la faire à temps plein. Parce que demain matin dans le privé, je vais gagner deux, trois fois le salaire que je gagne là. Mais je le fais vraiment avec tout mon coeur et bien plus que 35 heures par semaine, à l’école quand je vais chercher ma fille, à l’épicerie, au dépanneur, raconte Julie Dufour.

Un budget dans la transparence

Encore cette année, le prochain budget sera présenté à huis clos aux journalistes avant son dévoilement.

La mairesse va aussi tenir une séance d’information pour les citoyens afin d'expliquer le budget alors qu'une hausse de taxes est à prévoir.

Il va y avoir une présentation. Ça va être plus qu’une série de chiffres, ça va être à l’aide de graphiques pour pouvoir permettre à la population de comprendre ce qui s’est passé dans le passé et ce qu’on va faire tranquillement, mais surement dans le futur pour ramener la situation, relate Josée Néron.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale