•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Nassar : le Comité olympique américain veut mettre fin à USA Gymnastics

Larry Nassar

Larry Nassar

Photo : Getty Images / Scott Olson

Radio-Canada

Dans la foulée de l'affaire Larry Nassar, le Comité olympique américain (USOC) souhaite faire table rase et retirer à la Fédération américaine de gymnastique (USA Gymnastics) le statut d'organisation chapeautant le sport aux États-Unis. La PDG de l'USOC a fait part de son plan dans une lettre ouverte à la communauté américaine de gymnastique lundi.

« Aujourd'hui, le Comité olympique américain a déposé une plainte contre USA Gymnastics, visant à révoquer sa reconnaissance en tant que membre du Conseil d'administration national de l'USOC », a écrit Sarah Hirshland dans la lettre publiée sur le site web du Comité olympique américain.

« Les défis auxquels fait face l'organisation [USA Gymnastics] sont simplement plus importants que ce qu'elle est capable d'entreprendre dans sa forme actuelle », ajoute Mme Hirshland.

Même si elle s'est dotée d'un nouveau conseil d'administration, USA Gymnastics a commis des erreurs à répétition, selon elle, après les révélations des activités de Larry Nassar. Ce médecin a été condamné à de lourdes peines de prison pour agressions sexuelles sur des centaines de gymnastes, la plupart mineures, pendant des décennies, sous couvert de traitements médicaux.

Depuis le début de cette affaire, l'une des plus graves de l'histoire du sport américain et mondial, USA Gymnastics n'a plus de président. Une directrice par intérim, nommée le 12 octobre, a démissionné après quatre jours seulement.

Vous méritez mieux.

Sarah Hirshland

Bien qu'elle ait choisi de démanteler la Fédération américaine de gymnastique, la PDG de l'USOC assure dans la lettre que le sport continuera d'être l'une des « pierres d'assise » du sport olympique aux États-Unis.

En plus de soutenir l'élite de la gymnastique américaine, USA Gymnastics compte 150 000 athlètes amateurs membres de 3000 clubs.

« Et, avec le temps, les clubs de gymnastique partout au pays pourraient devenir membre d'une nouvelle organisation qui sera à la hauteur des attentes des athlètes et de ceux qui les soutiennent, dont leurs parents [...] Aujourd'hui marque seulement le début d'un processus important pour la gymnastique aux États-Unis. Le chemin n'est pas tout tracé, mais nos motivations sont claires », conclut Sarah Hirshland.

Cette décision intervient deux jours après les mondiaux à Doha, qui ont vu le triomphe de Simone Biles L'Américaine est montée sur les six podiums possibles pour une athlète : quatre titres mondiaux (concours par équipe, concours général, table de saut, sol), une première médaille (argent) aux barres asymétriques et une de bronze à la poutre.

La jeune femme avait révélé en janvier qu'elle faisait partie des victimes de Nassar.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gymnastique

Sports