•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oui ou non aux JO 2026? Les Calgariens s'expriment

La cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de 1988 à Calgary
La cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de 1988 à Calgary Photo: Getty Images / JONATHAN UTZ

Êtes-vous pour ou contre le fait que Calgary accueille les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2026 ? Les Calgariens ont le pouvoir de se prononcer sur cette question par un référendum mardi. Voici tout ce qu'ils doivent savoir avant de se rendre aux urnes.

Le jour du vote

Tous les Calgariens pourront voter entre 8 h et 20 h le 13 novembre à condition d’avoir 18 ans et plus, d'être citoyen canadien et résident de l'Alberta depuis le 13 mai 2018. Ils devront prouver qu’ils résident à Calgary en présentant une pièce d'identité.

Les électeurs qui ont demandé de recevoir un bulletin de vote par la poste doivent le renvoyer au bureau d'Élections Calgary au plus tard à 16 h le jour du référendum.

Les résultats devraient être connus vers 22 h mardi. Déjà, un peu plus de 54 000 Calgariens ont voté par anticipation la semaine dernière.

Pour la première fois dans le cadre d’élections municipales à Calgary, des machines de vote électroniques seront utilisées.

Le dossier de candidature

La question qui divise le plus les Calgariens et les gouvernements dans ce dossier de candidature, c’est la facture à acquitter pour recevoir les Jeux olympiques.

La société de candidature Calgary 2026 a présenté un budget en septembre dernier. Celui-ci a récemment été revu à la baisse. Le groupe évalue maintenant le coût total du projet à 5,1 milliards de dollars.

De ce montant, 1,2 milliard de dollars viendront du Comité international olympique et un milliard de dollars doivent venir des commandites et de la vente de billets.

L’investissement public nécessaire pour accueillir les Jeux sera donc de 2,875 milliards de dollars, d’après les estimations.

Après de longues négociations qui ont failli avoir raison du projet, une entente a finalement été conclue sur le partage des coûts entre les gouvernements fédéral, provincial et municipal.

L'argent va aussi permettre la création de villages d'athlètes, la construction d'un aréna de taille moyenne et d'un complexe multisport pour les compétitions de patinage artistique, par exemple.

Une somme est également prévue pour couvrir les frais liés à la sécurité et aux imprévus.

Les pour et les contre

Les défenseurs du projet pensent que les Jeux de 2026, comme ceux de 1988, laisseront à la ville un héritage important.

La manifestation sportive représente, pour eux, une occasion de construire et de rénover des installations sportives, ce dont Calgary a besoin, disent-ils.

D'après le comité Oui Calgary 2026, les Jeux créeront aussi des milliers d'emplois, stimuleront l'économie et Calgary profitera de publicité gratuite.

À l’inverse, pour les membres du Non Calgary 2026, les retombées positives promises sur l'économie et l'emploi par la société de candidature sont de la fiction. Il n’y en aura pas, selon eux.

Selon leur point de vue, les gouvernements dépenseront de l'argent qu'ils pourraient investir dans d'autres projets.

Ils craignent également qu'il y ait un dépassement de coûts et que la Ville ne fasse payer les Calgariens davantage en augmentant les impôts fonciers.

Et si le oui passe?

Bien que la candidature soit celle de Calgary, elle concerne aussi les municipalités de Canmore dans les Rocheuses et de Whistler, en Colombie-Britannique.

Le conseil municipal de Canmore a donné la semaine dernière son aval au projet. La Municipalité de Whistler, quant à elle, attend de voir l’issue du vote avant d’annoncer son intention de se joindre ou non à la candidature.

Par ailleurs, même si le oui l’emporte au référendum, les Jeux ne sont pas encore gagnés. Le vote est seulement consultatif, et la Ville se réserve encore le droit d'abandonner le dossier.

Il restera ensuite d’autres dates importantes, dont le 11 janvier 2019, date de la remise du dossier de candidature au Comité international olympique.

C'est en juin prochain que le nom de la ville gagnante sera dévoilé. Les villes dans la course, à ce jour, sont Calgary, Stockholm, en Suède, et la candidature conjointe de Milan et Cortina D'Ampezzo, en Italie.

Alberta

Sports