•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien responsable du pont Champlain recruté pour le projet Royalmount

Une maquette du projet.

Carbonleo travaille depuis plus de trois ans sur cet immense projet.

Photo : Carbonleo

Radio-Canada

L'entreprise de développement et de gestion immobilière Carbonleo vient d'engager, pour son projet Royalmount, François Demers, qui était depuis quatre ans directeur principal des projets de maintien du pont Champlain et du corridor du nouveau pont, a appris Radio-Canada. M. Demers aura, entre autres, la lourde responsabilité de préparer la gestion des enjeux de circulation autour de ce grand projet, à l'intersection des autoroutes 15 et 40.

Un texte de Thomas Gerbet (Nouvelle fenêtre)

Le nouveau directeur de projets civils chez Carbonleo aura fort à faire, car le projet immobilier est situé à l'angle des deux autoroutes les plus achalandées du Québec. François Demers devra par exemple négocier avec le ministère des Transports du Québec pour obtenir des aménagements routiers en périphérie.

L'impact du projet Royalmount sur le trafic automobile reste également un sujet de dissension entre le promoteur et l’administration de la mairesse Valérie Plante. Même si le développement de près de 300 000 mètres carrés se trouve sur le territoire de la Ville de Mont-Royal, la Ville de Montréal souhaite donner son avis et permettre au public de questionner l'entreprise.

Portrait de François Demers.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

François Demers, ancien directeur principal, projet Champlain/CNPC.

Photo : PJCCI

Carbonleo croit en l'apport significatif de sa recrue. « Son expérience en travaux de génie civil, dans la gestion de travaux complexes, pour lesquels le maintien de la circulation est un élément clé, ainsi que son expérience de gestion des fournisseurs de services constituent des atouts précieux pour le projet que nous entreprenons », écrit dans un courriel la vice-présidente Murielle Zagury.

François Demers possède une trentaine d'années d’expérience en ingénierie et en gestion de projet. À la Société des ponts Jacques Cartier et Champlain, il a élaboré les stratégies pour gérer la fin de vie du pont Champlain. L'ex-directeur principal assurait également le lien entre le gouvernement fédéral et le consortium chargé de la construction du nouveau pont.

Les travaux du Royalmount ont débuté

Carte du projet Royalmount qui sera construit à l'angle des autoroutes 40 et 15.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Royalmount sera construit à l'angle des autoroutes 40 et 15, mais la première pelletée de terre n'aura pas lieu avant longtemps.

Photo : Google Earth

L’administration de Valérie Plante a encore de sérieux doutes sur le projet. Montréal a déjà obtenu que Royalmount inclue des milliers de logements, mais elle souhaiterait aussi des garanties quant à l'impact sur le trafic.

Carbonleo affirme que son projet aura des conséquences minimes sur la circulation. Selon une étude réalisée par la firme WSP en 2015, le nombre de véhicules dans le secteur n'augmenterait que de 5 %, soit un ajout de 30 000 véhicules par jour. Mais autant la Ville de Montréal que la Ville de Mont-Royal doutent du sérieux de l’étude et en réclament d'autres.

« Ce sera un cauchemar pour le trafic (traffic nightmare) », avait déclaré l'ancien chef de Projet Montréal Luc Ferrandez lors du dévoilement du projet, il y a trois ans.

Le promoteur estime que 40 % des visiteurs de son complexe multifonctionnel s'y rendront par le transport en commun. Carbonleo croit pouvoir attirer 30 millions de visiteurs par année.

Les contacts de François Demers à Brossard seront également utiles pour Carbonleo, qui souhaite moderniser et redévelopper le quartier Dix30 sur la Rive-Sud.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Immobilier