•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mike Ward : un nouveau spectacle pour sortir d’une période noire

Radio-Canada

L'humoriste Mike Ward va partir en tournée avec un nouveau spectacle solo, intitulé Noir, après s'être tenu à l'écart de la scène en raison d'une dépression. Dimanche à l'émission de Tout le monde en parle, il est revenu sur cette période ainsi que sur certaines controverses dans lesquelles il est impliqué.

C’est après avoir perdu le procès l’opposant à la Commission des droits de la personne pour des blagues jugées discriminatoires envers Jérémy Gabriel qu’il a commencé à broyer du noir et qu’il a vécu d’importants problèmes financiers. Il raconte avoir remis son choix de carrière en question.

« Je me suis remis vraiment en doute, a-t-il expliqué à l’animateur Guy A. Lepage. Moi, le seul talent que j’ai dans la vie, c’est d’écrire des jokes. »

Il dit s’être sorti de la dépression sans avoir recours à des traitements particuliers, avec le temps et de longues séances méditatives dans le bain. Il affirme qu’il a, depuis, considérablement réduit sa consommation d’alcool.

Dans Noir, il aborde cette maladie mentale qu'est la dépression et s’attaque à d’autres sujets délicats, comme le suicide et la consommation d’alcool. « Si quelque chose est déjà naturellement drôle, pourquoi je ferais des jokes là-dessus? », dit-il.

Mike Ward avait été condamné à verser 42 000 $ à Jérémy Gabriel et à sa mère par le Tribunal des droits de la personne en 2016, mais il avait porté le jugement en appel. La cause doit être entendue en janvier prochain, alors qu’il s’apprêtera à partir sur la route avec son nouveau spectacle.

L’humoriste n’en démord pas. Affirmant que ce jugement « sacrifie la liberté d’expression » et crée un dangereux précédent, Mike Ward dit qu’il amènera sa cause devant la Cour suprême s’il perd son appel.

Humour

Arts