•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les organismes fransaskois misent sur la concertation

M. Dupré a animé la présentation des rapports de chacun des organismes fransaskois.
Frédéric Dupré est le directeur de la concertation et du renforcement communautaire à l'Assemblée communautaire fransaskoise. Photo: Radio-Canada

Les organismes fransaskois estiment que la synergie qui existe entre eux représente une grande force. Ils en sont arrivés à cette conclusion lors de la présentation de leur rapport annuel au terme des Rendez-vous fransaskois 2018.

À titre d'exemple, des organismes soulignent travailler de concert pour des initiatives en santé. Le Réseau santé en français de la Saskatchewan (RSFS) indique notamment avoir développé le projet Départ Santé en partenariat avec le Collège Mathieu. Cette initiative vise à améliorer la santé des jeunes en les incitant, entre autres, à faire plus d’activité physique. Le RSFS travaille aussi à la mise sur pied de centres de santé bilingues à Saskatoon et Regina.

La Fédération provinciale des Fransaskoises (FPF) œuvre, quant à elle, au développement d’un projet dont l’objectif est d’améliorer la condition économique des aidants naturels. Cette initiative rejoint les buts et la mission de la Fédération des aînés fransaskois (FAF).

D'autres partenariats

Enfin, le journal l’Eau vive avance qu'il travaillera en partenariat avec le journal La Liberté, établi au Manitoba. L’Eau vive demeurera une publication bimensuelle. Le journal s’engage aussi dans un partenariat avec le Collège Mathieu afin d’embaucher des stagiaires issus du programme de formation en journalisme.

Stopper l'insécurité linguistique

La présidente du conseil d’administration de l’Association jeunesse fransaskoise (AJF), Tayloy Morrison, accompagnée du vice-président de l’organisme, Aiden Tournier, ont profité de leur présentation pour faire connaître leur nouveau projet intitulé Prends ta place.

Ce mouvement de sensibilisation vise à mettre fin à l'insécurité linguistique en encourageant les jeunes francophones à s'exprimer en français.

« L’objectif de ce mouvement est de faire rayonner la fierté des Fransaskois de parler français », a expliqué Taylor Morrison.

La contribution de Roger Gauthier reconnue

Le président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard, a de son côté profité de sa tribune pour souligner, au nom de l’ACF, la contribution de Roger Gauthier qui a été le président de l’organisme de janvier à juillet 2018.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte laissait entendre que M. Simard avait présenté ses excuses à M. Gauthier en raison de la controverse suscitée par les dernières élections générales de l’ACF. En fait, Denis Simard a tenu à souligner, au nom de l’ACF, la contribution de Roger Gauthier en lui remettant une bague de la présidence.

Denis Simard a succédé à M. Gauthier, après que le juge Chicoine de la Cour du Banc de la Reine de la Saskatchewan eut rendu une décision en ce sens.

M. Simard a annoncé qu’il offrirait une bague de la présidence à M. Gauthier pour les mois où ce dernier a occupé les fonctions de président de l’ACF. Cette annonce a été suivie d’une ovation debout. M. Gauthier s’est dit ému de cette reconnaissance de la part des membres de la communauté fransaskoise.

Saskatchewan

Francophonie