•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Fransaskois sont inspirants, dit le commissaire aux langues officielles

M. Théberge s'adresse aux Fransaskois réunis à l'occasion du Rendez-vous fransaskois 2018.

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Raymond Théberge

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Raymond Théberge, estime que la communauté fransaskoise est une source d'inspiration pour toutes les communautés minoritaires d'expression française au pays en raison de sa vitalité.

Un texte de Marianne Meunier

Il a fait cette déclaration, samedi, lors de sa première participation au Rendez-vous fransaskois 2018 à titre de conférencier.

M. Théberge a abordé la question de l’insécurité linguistique, ce sentiment de gêne ou de malaise que ressentent certains francophones établis hors Québec à l’idée de parler français en raison de leur accent.

Le commissaire aux langues officielles, lui-même issu d’une communauté francophone minoritaire, souhaite que les francophones hors Québec soient fiers de parler français.

Selon lui, les accents ne devraient pas être perçus comme des freins à l’expression du français, mais plutôt comme des « notes de musique s’ajoutant les unes aux autres pour former la trame de la francophonie canadienne ».

Les efforts du CSF salués

Le commissaire aux langues officielles du Canada affirme que les institutions d'enseignement ont un rôle important à jouer dans la promotion du français en milieu minoritaire.

C'est d'ailleurs pourquoi M. Théberge a tenu à saluer les efforts du Conseil scolaire fransaskois (CSF) dans la promotion du français dans la province, et ce, malgré les défis auxquels il fait face, comme la pénurie d'enseignants et le manque d'espace dans les écoles fransaskoises.

Des immigrants dévoués à leur communauté

M. Théberge a aussi profité de la tribune qui lui était offerte pour aborder la question de l'immigration en milieu minoritaire.

Je suis heureux de voir le dévouement des personnes issues de l'immigration francophone envers la communauté fransaskoise.

Raymond Théberge, commissaire aux langues officielles du Canada

Il a conclu son discours en déclarant qu'il allait faire de la modernisation de la Loi sur les langues officielles l'une de ses priorités, « afin que celle-ci reflète le Canada d’aujourd’hui et de demain ».

Cette promesse lui a valu des applaudissements de la part des membres de la communauté fransaskoise présents.

Saskatchewan

Francophonie