•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première livraison d’aide en 10 mois dans un camp de déplacés syriens

Chargement de l’image

Une déplacée syrienne dans le camp de Rokbane, en Syrie, non loin de la frontière jordanienne.

Photo : AFP/Getty Images / KHALIL MAZRAAWI

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ONU et le Croissant-Rouge syrien ont commencé samedi à livrer une aide humanitaire à quelque 50 000 déplacés dans un camp en Syrie proche de la frontière jordanienne, ont annoncé les deux organisations.

Il s'agit de la première aide livrée depuis janvier au camp de fortune de Rokbane, dans le sud-est de la Syrie, où les déplacés vivent dans le dénuement total. La distribution de l'aide « devrait durer trois à quatre jours ».

Début octobre, un bébé de cinq jours et une fillette de quatre mois sont décédés à Rokbane en raison du manque de soins, selon l'UNICEF.

Le coordinateur humanitaire de l'ONU en Syrie, Ali Zaatari, a déclaré que l'organisme fournissait « une aide alimentaire, sanitaire et hygiénique en coopération avec le Croissant-Rouge syrien ».

« Nous menons également une campagne de vaccination d'urgence pour protéger quelque 10 000 enfants contre la rougeole et la polio », a-t-il ajouté dans le même communiqué.

« Il s'agit du premier convoi du Croissant rouge syrien à se rendre au camp de Rokbane après l'obtention de garanties sécuritaires de toutes les parties. »

— Une citation de  Khaled Hboubati, président du Croissant rouge syrien.

Le convoi est composé de « 78 camions » chargés « de produits alimentaires et de sacs de farine, de vêtements pour enfants, de trousses d'hygiène et de médicaments », selon le Croissant-Rouge.

Une campagne de vaccination d'urgence de 10 000 enfants contre la polio, la rougeole et autres maladies est également prévue, assure l'ONU.

En octobre, le camp de Rokbane a été assiégé du côté syrien de la frontière par l'armée du régime de Bachar Al-Assad, ce qui a empêché trafiquants et commerçants d'apporter des vivres.

La Jordanie bloque l'acheminement de l'aide vers le camp depuis qu'elle a autorisé le convoi de janvier dernier.

Les camions des Nations unies comptaient livrer l'aide à Rokbane voici une semaine déjà, après avoir obtenu le feu vert de Damas, mais leur arrivée a été retardée pour des raisons logistiques et militaires, a fait savoir l’ONU.

Syrie : l'engrenage de la guerre
Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !