•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élections de mi-mandat en 6 cartes et graphiques

Vue panoramique du Capitole sous un ciel nuageux et dont la réflexion est visible dans l'eau.
Le Capitole, à Washington, qui abrite le Congrès des États-Unis, constitué du Sénat et de la Chambre des représentants. Photo: Reuters / Joshua Roberts

Deux ans après la triple victoire des républicains à la Maison-Blanche, au Sénat et à la Chambre des représentants, des millions d'Américains sont de nouveau appelés aux urnes. Ces élections de mi-mandat permettront de pourvoir des milliers de postes électifs au Congrès, dans une trentaine d'États et dans de nombreuses villes. Voici ce que vous devez savoir sur cet exercice complexe qui connaîtra son dénouement ce soir.

Un texte de Sophie-Hélène Lebeuf

Les Américains doivent renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants et 35 des 100 sièges du Sénat.

Actuellement, les républicains sont majoritaires tant à la Chambre des représentants qu’au Sénat.

Les analystes prévoient que les partis se partageront le contrôle des deux Chambres.

Plusieurs éléments, dont le vote des républicaines modérées et des indépendants ainsi que le taux de participation, notamment des jeunes et des Hispano-Américains, sont susceptibles d’expliquer la justesse – ou l’inexactitude – des prévisions et l’ampleur des gains.

La victoire de Donald Trump à la présidentielle de 2016 a démontré que les probabilités favorisant une des parties, aussi fortes soient-elles, ne sont pas des certitudes.

Où se jouera le contrôle de la Chambre?

Les démocrates ont besoin de ravir 23 sièges aux républicains pour reprendre le contrôle de la Chambre des représentants.

Des luttes serrées se profilent dans plus de 70 districts situés dans une trentaine d’États.

Plusieurs des batailles se livrent dans des banlieues de grandes villes comme Chicago, Los Angeles, Houston, Atlanta et Miami.

Les analystes prévoient la victoire des démocrates à la Chambre.

Quels États sont en jeu au Sénat?

Les électeurs de 33 États doivent élire un total de 35 sénateurs parce que deux élections spéciales, au Minnesota et au Mississippi, s’ajoutent aux scrutins prévus.

Vingt-six des élus sortants sont des démocrates (si l'on inclut deux indépendants qui participent au caucus des démocrates), contre deux républicains.

La situation est compliquée pour les démocrates : 10 des États qu'ils cherchent à conserver ont été remportés par Donald Trump, dont la moitié par plus de 19 points, selon une analyse du Cook Political Report.

Un seul État républicain – le Nevada – a été remporté par Hillary Clinton.

Les républicains sont favoris pour conserver le contrôle du Sénat, où ils pourraient même accroître leur majorité.

Où sont les luttes les plus serrées du Sénat?

Selon les experts du Cook Political Report, le contrôle du Sénat se gagnera dans 13 États.

Huit d’entre eux sont actuellement représentés par des démocrates : le Dakota du Nord, le Montana, la Floride, l’Indiana, le Missouri, le New Jersey, la Virginie-Occidentale et le Minnesota.

Quatre États républicains se trouvent au centre de luttes serrées : le Nevada, le Tennessee, l’Arizona et le Texas.

Le Mississippi fait l'objet d'une élection spéciale. Si aucun des candidats n’obtient 50 % des voix, un scrutin qui se déroulera le 27 novembre opposera les deux meneurs.

Des milliers d'autres postes en jeu

Les sièges des gouverneurs sont aussi soumis au vote populaire dans 36 États.

Les électeurs de 46 États doivent en outre élire leurs représentants ou leurs sénateurs dans 87 des 99 chambres législatives du pays, pour un total dépassant les 6000 sièges.

Des milliers de postes clés, tels que des procureurs généraux, des maires, des conseillers municipaux, des juges et des shérifs, sont également à pourvoir.

À l’échelle du pays, plus de 150 mesures – allant de la légalisation de la marijuana médicinale au contrôle des armes à feu en passant par l’affichage des 10 commandements sur les propriétés publiques – font aussi l’objet de référendums.

Un nombre record de femmes candidates

Le président Trump a incité un nombre record de femmes à se présenter en politique… pour les démocrates.

Vingt-deux femmes – 15 démocrates et 7 républicaines – défendent officiellement les couleurs de leur parti dans des courses pour le Sénat. Une huitième républicaine, Cindy Hyde-Smith, du Mississippi, devrait s'ajouter à la liste, tout dépendant des résultats de l'élection primaire de qualification qui se déroule dans cet État en même temps que les élections de mi-mandat.

Elles sont 235 à briguer un siège à la Chambre des représentants : 183 démocrates et 52 républicaines.

Selon le Center for American Women and Politics de l'Université Rutgers, le nombre de femmes élues cette année devrait battre le record actuel de 107 représentantes et sénatrices.

Bon nombre de candidates démocrates à la Chambre des représentants feront figure de pionnières, laissent présager les sondages.

Rashida Tlaib, du Michigan, et Ilhan Omar, du Minnesota, pourraient de plus devenir les premières musulmanes élues au Congrès.

Et Deb Haaland, du Nouveau-Mexique, ainsi que Sharice Davids, du Kansas, pourraient être les premières Autochtones du Congrès.

Politique américaine

International