•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 personnes arrêtées à la suite d'une opération policière près d'une école de Winnipeg

Un véhicule blindé de la police de Winnipeg.

Plusieurs unités de police, dont l'unité d'intervention tactique équipée d'un véhicule blindé, ont pris position dans la rue Chudley au sud de l'avenue Tyndall, à Winnipeg, vendredi.

Photo : Radio-Canada / Warren Kay

Radio-Canada

Une confrontation armée avec la police qui s'est déroulée près de l'École Shaughnessy Park, dans le nord-ouest de Winnipeg, est maintenant terminée, indiquent les forces de l'ordre. Une dizaine de personnes sont sorties d'une maison de la rue Chudley vendredi après-midi à la suite de l'opération policière.

Les policiers ont négocié avec une personne à l’intérieur de la maison, après que cinq autres se soient précédemment rendues aux forces de l’ordre.

Trois individus se sont rendus vers 15 h 30, puis deux autres environ une heure plus tard, quand les policiers ont jeté un objet à travers une fenêtre de la maison.

Les policiers ont ensuite continué de négocier avec au moins une personne restée dans la maison, puis une équipe tactique armée est entrée.

La police a annoncé que l’opération était terminée un peu avant 17 h vendredi.

Une personne armée barricadée près d'une école à Winnipeg

La police confirme que 13 personnes ont été arrêtées. Plusieurs sont des adolescents. Le porte-parole, Rob Carver, ne pouvait pas dire ce qui a mené à cet affrontement, mais indique que certaines des personnes qui devraient faire face à des accusations sont connues de la police.

Cette opération policière qui s’est déroulée dans la rue Chudley près de l'École Shaughnessy Park, dans le nord-ouest de Winnipeg, a débuté vers 4 h, donnant lieu à une intervention massive des policiers.

L’affrontement trouve sa source dans des événements qui se sont produits hier soir et tôt ce matin, indique Rob Carver, « et nous espérons que nous pourrons rassembler tous les éléments de l’histoire et l’expliquer sous peu », a-t-il indiqué.

La police croit qu’il y avait des armes dans la maison, ce qui expliquerait la durée de l’opération.

Aucun blessé

« Notre politique est d’utiliser le facteur temps à notre avantage, et c’est ce que nous avons fait, explique Rob Carver. Nous ne voulons pas nous précipiter s’il y a un risque que nous puissions avoir à utiliser une force meurtrière. Aujourd’hui, personne n’a été blessé. »

La direction de l'École Shaughnessy Park avait pris la décision de maintenir les classes, mais personne n'était autorisé à quitter l'établissement ni à y entrer après 8 h 30, vendredi matin. Les policiers ont escorté les élèves à l’extérieur de l’école à la fin de la journée.

Avec des informations de Camille Gris-Roy et Marianne Klowak.

Manitoba

Justice et faits divers