•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Marine fera construire un 6e patrouilleur arctique au chantier naval Irving d'Halifax

Des travailleurs assemblés à l'intérieur du bâtiment principal du chantier naval Irving, à Halifax, le 2 novembre 2018.

Les travailleurs du chantier naval Irving, à Halifax.

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral achètera un sixième navire de patrouille extracôtier et arctique pour la Marine royale canadienne, a annoncé le ministre de la Défense, Harjit Sajjan.

M. Sajjan dit que le navire sera construit au chantier naval Irving, à Halifax.

La compagnie devrait livrer le premier navire l'été prochain et est en train d'en construire trois autres.

Harjit Sajjan serre la main de John Irving.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre de la Défense nationale Harjit Sajjan et le codirecteur des opérations d'Irving, Jim Irving, au chantier naval d'Halifax le 2 novembre 2018.

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

M. Sajjan a fait cette annonce vendredi matin devant des centaines de travailleurs du chantier naval d'Halifax, un jour après qu'Ottawa eut annoncé son intention d'accorder 7 milliards de dollars en contrats de maintenance et de réparation des frégates de la Marine royale canadienne.

Les contrats seront partagés entre Irving, à Halifax; le chantier naval Seaspan Victoria, à Victoria, en Colombie-Britannique ; et le chantier naval Davie, à Lévis, au Québec.

Les travailleurs d'Halifax ont réagi avec déception, jeudi, car ils espéraient obtenir plus de travail pour aider à combler l'écart entre la fin du programme des navires de patrouille extracôtiers et arctiques et le lancement du programme des navires de combat canadiens.

Le gouvernement fédéral avait initialement prévu acheter cinq de ces navires de patrouille extracôtiers et arctiques, qui seront chargés de patrouiller dans les eaux canadiennes, y compris l'Arctique.

Irving a mentionné que la construction des deuxième et troisième navires, connus sous les noms de NCSM Margaret Brooke et de NCSM Max Bernays, est déjà bien avancée et que la construction d'un quatrième devrait commencer plus tard cette année.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Chantier naval